Retour

Retour
Analyses - 28 novembre 2005

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

novembre 2005

Recherche

L
Imprimer Ailleurs dans le monde, Produits et activités,

La créativité et «Thinking outside the box» vont de pair!

À l’heure où la concurrence s’intensifie, et ce, dans tous les domaines, que devez-vous faire pour vous démarquer? À l’heure où la clientèle touristique veut vivre une rupture avec son quotidien, où elle veut vivre des expériences nouvelles, que pouvez-vous lui offrir d’inédit? Regardez autour de vous, il y a de belles folies à faire!

Jean-François Parent soulignait, dans son article «Devenez Créatif» publié dans le magazine Affaires Plus, que la créativité prend une importance telle qu’elle pourrait devenir le théâtre des prochaines guerres commerciales.

Qui a dit que la créativité n’était associée qu’au milieu artistique? On veut solutionner un problème, on veut trouver une nouvelle façon de faire, on veut créer un produit, on veut réduire ses dépenses, on veut se démarquer… la créativité sert à aborder ces problématiques sous un angle neuf.

La créativité se résume à penser différemment, à sortir des sentiers battus, à «Think outside the box», à remettre les choses en question. Plusieurs se croient nuls dans ce domaine, mais il faut briser ce mythe. Il suffit de réunir certaines conditions préalables à la créativité telles que:

  • aimer son travail;
  • prendre le temps de bien cerner le problème, de réfléchir;
  • réunir une diversité d’idées et multiplier les sources de renseignements;
  • éviter les solutions toutes faites;
  • tenir une séance de brassage d’idées;
  • établir un climat propice à la créativité – il n’y a pas de mauvaises idées;
  • garder toutes les idées même les plus saugrenues;
  • viser la quantité d’idées plutôt que la qualité – quitte à peaufiner par la suite;
  • noter ses idées sur papier;
  • faire des associations d’idées, même inhabituelles;
  • oser écouter ceux qui apparaissent comme marginaux.

Les idées toutes faites se révèlent être le pire ennemi de la créativité.

Qui aurait pu penser que le golf pouvait prendre de telles allures?

Qui aurait pu penser à jouer au golf en hiver? On troque casquette, souliers à crampons, gant de cuir et balle blanche pour la tuque, les bottes, les gants doublés et les balles de couleur. La 4e édition du Golf sur la Banquise se tiendra à Rimouski, du 17 au 19 février 2006.

Qui aurait pu penser qu’un parcours de golf pouvait s’étendre sur une distance de 1400 kilomètres au lieu des 3 ou 4 kilomètres habituels? Afin de rendre moins monotone la traversée d’un grand désert, les autorités australiennes ont décidé d’ouvrir le parcours de golf le plus long au monde (prévu pour 2006). Chacune des 18 villes et stations-service situées aux abords de l’autoroute qui franchit ce désert offre la possibilité de jouer un trou de golf. Ce dernier permet aussi de mettre en valeur une caractéristique ou un attrait du lieu. Du coup, les touristes découvrent une région qu’ils traversaient avant sans même s’arrêter.

Qui aurait pu penser que le golf ne nécessitait pas d’investissements financiers importants pour la conception et l’entretien du terrain? Terminée la nécessité d’appartenir à un club. Terminé le besoin d’avoir des aptitudes pour la pratique de ce sport. Terminé l’entretien des verts. Terminée la course à obstacles traditionnelle des trappes de sable, des plans d’eau et des boisés. Aucune altération à l’environnement, le golffermier se pratique à la ferme,
en équipe de 2 à 5 personnes, avec une grosse balle en cuir et un bâton muni d’un sabot en bois. Un trou est vite bricolé car il s’agit d’enterrer un seau à lait et de le marquer avec un drapeau. Issu des Pays-Bas en 1999, le golf à la ferme est passé à plus de 75 parcours en 2005 dans ce pays.

Condamnés à innover

Comment réussir dans un contexte concurrentiel où le consommateur a le choix et même trop de choix? En
innovant (introduire un élément nouveau) ou en se démarquant (faire autrement).

Lorsque Herb Kelleher, fondateur de la compagnie aérienne Southwest, a décidé de se lancer, en 1978, dans sa
folle aventure du low cost, aucun transporteur n’a suivi. Il a fallu attendre les années 2000 pour que ce concept
fasse boule de neige et bouscule significativement l’industrie du transport aérien. Kelleher avait une bonne
compréhension de l’industrie dans laquelle il évoluait et a su faire des associations d’idées peu banales. Par la
suite, d’autres ont appliqué son concept dans différents secteurs d’activités.

Toutefois, innover ne signifie pas nécessairement «trouver LE produit du siècle». Cela peut se traduire par trouver des nouvelles façons d’assurer la qualité du service à la clientèle.

Regardez autour de vous, il y a de belles folies à faire! Et le tourisme hivernal n’attend plus que vos idées.

Sources :
– Cybergolf. «868-Mile Golf Course Planned for Australia».
Golf à la ferme.
– Parent, Jean-François. «Devenez Créatif!», Affaires Plus, novembre 2005, p. 38-48.
Tourisme Rimouski