Retour

Retour
Clin d'oeil - 25 mai 2011

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mai 2011

Recherche

L
Imprimer Produits et activités, Tendances,

Les Cafés de village

Uniques, indépendants, conviviaux, simples et accueillants, voici la façon de décrire les établissements faisant partie du concept Café de village. Ce tout nouveau réseau lancé par Tourisme Cantons-de-l’Est s’inspire de l’initiative française Café de pays, qui consiste à mettre en valeur certains lieux fréquentés principalement par des résidents, des lieux où le touriste a la possibilité de s’immerger plus naturellement dans la culture locale.

En plus de créer un contexte qui facilite la rencontre entre les résidents et les visiteurs, ces établissements peuvent servir de carrefour pour des attraits et des infrastructures touristiques de la région. On trouve présentement ces cafés à Granby, à Danville, à Windsor, à Sherbrooke, à Eastman, à Cowansville, à Frelighsburg, à Bedford et à Sutton.

Au menu: des activités culturelles et gourmandes ainsi que la vente de produits du terroir et de saveurs locales. On distingue les Cafés de village par leur fanion blanc qu’arbore le porche des cafés. Est-ce là un concept qui se multipliera dans d’autres régions du Québec? À suivre…

Sources :

Communiqué de Presse. «Lancement de la saison touristique», CLD Brome-Missisquoi, 9 mai 2011

Fisette, Gilles. «Un réseau “Café du village” voit le jour», La tribune, 14 avril 2011.

 
  • Marc Hébert

    Et à quand ce genre de café à Magog? Où on vendrait les produits locaux? Un vrai marché peut-être où les agriculteurs des environs viendraient vendre le fruit de leur travail? Au lieu de grandes surfaces à la Wall Mart pour qui s’est démené notre ancien maire.

  • Jeanne. Z. SABITI

    BONNE IDÉE, SURTOUT POUR LES VOLONTOURISTES A LA RECHERCHE DES ACTIVITÉS CULTURELLES DANS LES VILLAGES OU SE PRATIQUES LE TOURISME ÉQUITABLE;nous aimerions avoir des infos necessaires pour adhérer au réseau?

    • Amélie Racine

      Bonjour Madame Sabiti,
      Je vous suggère de contacter Tourisme Cantons-de-l’Est pour obtenir de l’information sur l’adhésion au réseau des cafés de village. Voici aussi un extrait de l’article publié dans la Tribune : « Un tel titre, a expliqué Mme Bourdages aux participants au colloque sur le tourisme durable et l’art de vivre qui se tenait à Sherbrooke, mardi et hier, ne s’achète pas. L’établissement ne demande pas le titre de Café de village. Il l’est ou ne l’est pas. Le titre et le fanion sont des reconnaissances de son statut particulier et servent à guider les touristes. »
      J’espère que ces informations vous aideront dans votre démarche.
      Amélie Racine

  • pierre dupuis

    Franchement … la formule de ce café n a strictement pas évoluée depuis 25 ans … personnels fatigués de monter à l’étage, menu ordinaire et sans intérêt, décoration passéiste, on se croirait au 19e siècle … quant à utiliser le sans fil … inutile de le demander, essayer plutôt le TSF … on préfère, et de loin, le Presse Café juste en face …

    • Michele

      Tout en relatant sur ses murs des moments du passé, rien n’empêche le café de pays de se renouveler au gré des besoins de sa clientèle. Bien sûr, comme pour toute entreprise oeuvrant dans la restauration, le sourire sera toujours un élément de succès et non une valeur ajoutée.

  • Francine

    Très intéressante formule.
    J’aimerais voir le fanion.
    Merci

  • SORGIOIA

    Très belle initiative des Cafés de Village et de Tourisme Canton de l’est. Peut-être verrons-nous ce projet s’étendre à la région des Laurentides.

Consultez notre Netiquette