Retour

Retour
Analyse - 14 mai 2014

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mai 2014

Recherche

L
Imprimer Gestion,

Réussir sa campagne de financement participatif

À l’ère de l’économie collaborative, le financement participatif se présente comme une option intéressante pour les entreprises créatives. Peu importe le modèle choisi, ces dernières doivent respecter certaines étapes et assurer une promotion efficace de leur projet.

Le financement participatif (crowdfunding) fait appel à des individus pour qu’ils soutiennent des projets concrets. Selon des données du Fonds des médias du Canada, en avril 2013, il y avait plus de 580 plateformes de financement participatif actives dans le monde, dont la majorité sont situées en Europe occidentale et en Amérique du Nord; le Canada et les États-Unis en comptent environ 45 chacun. D’ailleurs, le continent nord-américain constitue le plus grand marché en ce qui a trait aux fonds amassés, avec ses 1,6 milliard de dollars américains en 2012.

Différents modèles

Il existe trois modèles de financement participatif:

1. Le don. Les individus effectuent une contribution pour un projet sans aucune attente de rendement financier. Toutefois, les projets et les plateformes qui ont recours à ce modèle utilisent habituellement un éventail de récompenses ou de mesures incitatives − cadeaux ou objets symboliques − pour stimuler les dons. Ces mesures varient en fonction du montant de la contribution, mais attention, plusieurs plateformes n’acceptent pas les contreparties en argent.
2. Le prêt. Dans le contexte du financement participatif, le modèle du prêt, avec ou sans intérêts, peut prendre différentes formes, soit:

  • une entente de prêt traditionnelle, où l’on s’attend à un remboursement sous la forme d’intérêts;
  • un prêt à remboursement conditionnel, où les contributions sont remboursées seulement quand le projet commence à générer des revenus ou à créer un profit;
  • une prévente, où le produit fini est promis en échange du financement du contributeur.

 3. L’investissement. Ce type de financement ressemble à une participation standard au capital, où un particulier reçoit une contrepartie sous forme de titres ou d’intérêts moyennant du financement.

En 2012, le financement participatif sous forme de don représentait plus de la moitié (52%) de tous les fonds amassés et environ 77% de toutes les campagnes réussies à l’échelle mondiale

En 2012, le financement participatif sous forme de don représentait plus de la moitié (52%) de tous les fonds amassés et environ 77% de toutes les campagnes réussies à l’échelle mondiale, celui du prêt, 44% de tous les fonds et 22% de toutes les campagnes, et le modèle de l’investissement, moins de 5% des fonds et moins de 1% des campagnes.

Les étapes de développement d’un projet

Avant le lancement d’un projet, il importe de:

  1. définir un objectif financier réaliste. Les projets ont d’autant plus de chances de réussir que le créateur explique clairement ses besoins et l’utilisation envisagée des fonds demandés. Un montant trop élevé peut donner l’impression que vous ne planifiez pas bien les coûts de réalisation ou que vous êtes trop gourmand. De la même façon, un objectif trop bas pourrait faire croire que vous n’avez pas une idée claire des coûts de production, ce qui pourrait faire douter un contributeur potentiel quant à la réussite de votre projet.
  2. déterminer la durée de la collecte de fonds. La campagne doit être suffisamment longue pour créer une dynamique, mais suffisamment courte pour donner confiance aux bailleurs de fonds potentiels. Les experts s’entendent sur une campagne de 30 à 45 jours.
  3. choisir l’un des trois modes de financement cités précédemment. Si vous optez pour le modèle de don et décidez d’offrir des récompenses, vous devrez réfléchir aux différents paliers que vous offrirez et inclure leurs coûts dans vos objectifs de campagne. Choisissez des récompenses qui minimisent les coûts, maximisent la valeur pour les bailleurs de fonds potentiels et sont bien adaptées au projet.
  4. arrêter votre choix sur la plateforme (répertoire) qui vous permettra d’atteindre l’objectif fixé.

Lorsque vous êtes prêt à démarrer votre projet sur la plateforme choisie, vous devez d’abord le présenter en détail en donnant le plus d’informations possible et en le rendant attrayant:

  • Choisissez un titre bref et concis (un seul mot, un slogan);
  • Expliquez pourquoi vous faites appel à ce type de financement;
  • Décrivez, étape par étape, à quoi servira la collecte de fonds en détaillant clairement tous les postes de dépenses;
  • Mettez l’accent sur vos compétences et l’originalité de votre projet;
  • Présentez votre clientèle cible, vos concurrents, vos partenaires ou collaborateurs potentiels;
  • Créez une brève présentation vidéo: 90 secondes à 2-3 minutes. Les campagnes avec des vidéos recueillent 114% plus de fonds que les campagnes sans vidéo. Soyez créatif tout en demeurant centré sur votre projet. Invitez les internautes à entrer dans votre monde et convainquez-les du bien-fondé de votre initiative;
  • Rédigez une synthèse percutante de votre projet en 140 caractères, qui sera située dans le haut de la page.

Enfin, n’oubliez pas: vous pouvez scruter d’autres campagnes et voir ce qui a réussi pour vous en inspirer.

La promotion du projet

Faire connaître son projet et intéresser le plus grand nombre de personnes possible nécessite certains efforts. Il vous faut mobiliser votre communauté et impliquer votre réseau pour obtenir un effet viral

Faire connaître son projet et intéresser le plus grand nombre de personnes possible nécessite certains efforts. Il vous faut mobiliser votre communauté et impliquer votre réseau pour obtenir un effet viral. Il existe trois cercles à cette communauté (voir l’image), qui permettent chacun de rassembler un pourcentage des fonds totaux:

  1. analyse_crowdfunding_cercles_influenceVotre entourage: la famille, les amis, les collègues, etc. Bien que ce soit le plus petit groupe, c’est lui qui apportera la plus grande part du financement;
  2. Les relais d’influence: les amis de vos amis;
  3. Le grand public: celui qui partage votre passion. Il s’agit du groupe le plus nombreux, mais gagner sa confiance demande beaucoup d’énergie!

Comment s’y prendre?

Il est indispensable de mettre en place des relais de communication:

  • Les réseaux sociaux et les courriels vous permettront d’atteindre les 1er et 2e paliers de votre communauté. Créez une page Facebook, Pinterest ou Twitter dédiée à votre projet, dans laquelle vous annoncerez les échéances, les contributions, les récompenses remises, l’état d’avancement du projet. À retenir: c’est la fréquence de publication de vos gazouillis et messages qui vous permettra d’être efficace;
  • Les blogueurs et les journalistes proches de votre univers peuvent présenter votre projet à leurs lecteurs. Attention, les experts mentionnent qu’il est préférable de les contacter quand la collecte de fonds est bien amorcée.

Ces quelques ingrédients feront une campagne de financement participatif réussie:

  • Posséder un public passionné et un réseau robuste, prêts à lancer le bal en donnant et en exhortant les autres à donner;
  • Être un champion des réseaux sociaux;
  • Procurer des récompenses intéressantes (pour le financement sous forme de don);
  • Présenter un plan d’affaires sérieux;
  • Reconnaître ceux qui vous soutiennent et les remercier par courriel ou publiquement sur la page du projet.

Êtes-vous prêts à vous lancer dans l’aventure?

Analyse réalisée grâce à un partenariat avec Tourisme Montréal sur le tourisme culturel.

Source(s)

− Buckingham, Chris. «8 steps for crowdfunding», creative-choices.co.uk, 14 novembre 2012.

− Entrepreneur.com. «The Basics of Crowdfunding», consulté le 7 février 2014.

− MacKenzie, Ian. «The Ultimate Guide to Crowdfunding Your Burning Man Art Project», ianmack.com, 3 avril 2013.

− Mathey, Aude. Peut-on sauver une institution grâce au crowdfunding ?», culture-communication.fr, 27 novembre 2013.

− Movilab.org. «Méthodologie pour recourir au crowdfunding», consulté le 7 février 2014.

− Sager, Adam et Jon Troutman. «Crowdfunding Success in 5 Easy Steps», entrepreneur.com, 24 octobre 2013.

− Theiler, Jesse. «7 Essential Steps for Every Kickstarter Project», crowdfundingprojectpartners.com, 28 mai 2013.

− U.S. Department of State. «Crowdfunding: The Power of People», iipdigital.usembassy.gov, 8 janvier 2013.

Site Web:

- Fonds des médias du Canada

 

Consultez notre Netiquette