Retour

Retour
Analyse - 16 février 2015

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

février 2015

Recherche

L
Imprimer Produits et activités,

Rendre son âme à la rue principale

Véritable noyau historique et identitaire des municipalités, la rue principale perd progressivement de son aura au profit de la banlieue et des centres commerciaux. Divers projets permettent de redonner vie à cette artère essentielle de la vie citoyenne et du développement touristique régional.

Des programmes structurants

Citoyens, commerçants et élus cherchent à redonner à la rue principale son utilité première d’espace de communication et de rencontre, tandis que les professionnels du tourisme y voient une occasion d’attirer les visiteurs hors des axes routiers principaux.

L’organisme national de bienfaisance Héritage Canada La Fiducie nationale (HCFN) a conçu le programme Rues principales afin d’aider les municipalités à revitaliser durablement leur centre-ville. À l’échelle du Québec, la Fondation Rues principales poursuit le même objectif en favorisant la concertation du milieu.

En portant un regard nouveau sur les richesses de l’environnement à développer, ces deux organismes proposent de tisser des partenariats à long terme entre les différentes parties prenantes. D’un point de vue touristique, l’idée est de faire de ces villages plus que des lieux de passage, mais aussi des espaces de rencontres authentiques avec la population locale et des occasions d’acheter des produits régionaux.

Miser sur les bâtiments symboliques

Le magasin général

À L’Anse-à-Beaufils, le Magasin général Robin, Jones and Whitman propose des expositions et des visites animées par des acteurs qui mettent en scène le quotidien des Gaspésiens du 19e siècle et témoignent du rôle central tenu par les magasins généraux dans la communauté rurale.

CD_Revitaliser_rue_principale_image1

Source: Photographe Cosmos

Le Magasin général Lebrun de Maskinongé n’est pas situé au cœur du village, mais il présente la particularité d’abriter une salle de spectacle à l’ambiance intimiste où les artistes en vogue se succèdent. Le magasin joue la carte de la nostalgie avec ses bonbons anciens, son décor artisanal et sa boutique de Noël.

CD_Revitaliser_rue_principale_image2

Source: Magasin général Lebrun

Ces nouvelles utilisations des magasins généraux les replacent au centre de la dynamique villageoise, permettent une immersion au cœur de l’histoire rurale du Québec et conjuguent patrimoine et considérations pratiques.

La gare

Points de contact avec l’extérieur, les gares des municipalités régionales tiennent une place essentielle dans la dynamique économique et sont souvent classées comme monuments patrimoniaux. En 2014, à la suite d’une entente avec VIA Rail, la ville de La Tuque a acheté sa gare ainsi que celle du village voisin, Parent, pour la somme symbolique de 1$.

CD_Revitaliser_rue_principale_image3

Source: Ici Radio-Canada

La démarche a permis de conserver des bâtiments emblématiques, mais aussi d’y intégrer une structure d’information touristique pour mieux accueillir les visiteurs. Le projet fait suite à une revendication des résidents qui cherchent à dynamiser leur centre-ville par le tourisme tout en facilitant l’accès de leur territoire aux voyageurs.

Les marchés

Traditionnellement, le jour du marché assure une fonction sociale autant qu’alimentaire. Il constitue une occasion de rencontre entre les locaux et les gens de passage. Actuellement, le retour du marché sur la place publique permet de rétablir le commerce de proximité et de valoriser les produits régionaux et artisanaux.

Construit sur un ancien terrain vague, le Marché Dorval, dans cette municipalité, d’abord été un événement temporaire. Vu le succès du projet, un architecte local a construit une structure permanente qui s’harmonise avec les autres bâtiments de la ville. Avec ses kiosques de fleurs, de fruits, de légumes et de produits du terroir, le Marché Dorval embellit la rue principale et dynamise l’économie.

Depuis 2007, les marchés de Noël Joliette-Lanaudière proposent des kiosques de produits du terroir et artisanaux, une maison du père Noël, des animations pour petits et grands, des démonstrations de métiers anciens ainsi qu’un spectacle son et lumière. Les marchés attirent de nombreux touristes de l’extérieur, au plus grand plaisir des commerçants locaux qui connaissent ainsi une seconde saison touristique à une période moins achalandée. Véritable succès, l’initiative est répertoriée parmi les événements d’intérêt sur le site Web du Chemin du Roy.

CD_Revitaliser_rue_principale_image4

Source: Facebook

En plus de favoriser les échanges sociaux et de dynamiser l’économie, la mise en valeur des zones clés de la rue principale, témoin de la culture locale, s’insère de façon cohérente dans le développement des routes touristiques (Chemin du Roy, Route du Paysan, etc.). En effet, des rues principales embellies constituent des points d’intérêt qui valent la peine qu’on s’écarte des grands axes routiers pour suivre les chemins secondaires.

Histoires d’antan et communications d’aujourd’hui

Les succès de revitalisation des rues principales véhiculent une image rassurante pour les investisseurs et positive pour les touristes. Aussi, rien ne vaut une bonne stratégie de communication pour les tenir informés!

Bien que la localité d’Indian Head, en Saskatchewan, compte moins de 2000 habitants, les artisans de sa revitalisation sont particulièrement fiers de leurs réalisations. Les projets achevés et en cours sont affichés sur un site Web, et la page Facebook Indian Head Main Street Revitalization assure une fonction de babillard municipal, communautaire et touristique où sont annoncés les festivals et événements, les jours de marché, les nouvelles de la chambre de commerce et les occasions d’affaires.

CD_Revitaliser_rue_principale_image5

Source: Indian Head Main Street Revitalization

À Contrecœur, des initiatives similaires ont été mises en place. En plus de faire office de centre d’information, le site Web de Rues principales Contrecœur présente les partenaires engagés dans la revitalisation du centre-ville, annonce des formations destinées aux entrepreneurs et affiche diverses campagnes d’incitation à la consommation locale.

 

En rendant son âme d’antan à la rue principale, les acteurs du développement touristique et régional assurent une meilleure répartition des visiteurs sur le territoire, augmentent le sentiment d’appartenance des communautés locales et, par un effet domino, participent à un renouveau économique des milieux ruraux. Avez-vous d’autres exemples de revitalisation réussie?

Source(s)

- Faulknor, Alison. «La fierté des centres-villes dans les Prairies: une stratégie de revitalisation renouvelée en Saskatchewan», Héritage, vol. 17, no 1, 2014.

- Fondation Rue principales. «Répertoire des bons coups 2011», 2011.

- Fondation Rue principales. «Répertoire des bons coups 2012», 2012.

- Fondation Rue principales. «Répertoire des bons coups 2014», 2014.

- Lieux patrimoniaux du Canada. «Des sujets chauds: réoccupons et redécouvrons les rues principales du Canada», Agence Parcs Canada.

- Morin, Stéphanie. «Que sont devenus nos magasins généraux?», La Presse, 31 août 2011.

Sites Web:

- Fondation Rues Principales

- Héritage Canada La Fiducie nationale

 

Consultez notre Netiquette