Retour

Retour
Analyse - 13 mars 2015

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mars 2015

Recherche

L
Imprimer Produits et activités,

Se démarquer d’un coup de patin

Simple et accessible, familial ou romantique, intérieur ou extérieur : le patinage est manifestement l’une des activités hivernales les plus pratiquées, bien devant le ski. Si l’on considère le caractère franchement nordique du Québec, n’y a-t-il pas lieu d’en faire une expérience touristique distinctive?

L’activité hivernale la plus populaire

Selon l’enquête 2014 de Print Measurement Bureau, 17 % des Québécois de 12 ans ou plus ont patiné au moins une fois au cours des 12 derniers mois, ce qui représente plus de 1,2 million d’individus. Ces données en font l’activité sportive hivernale la plus pratiquée dans la province. Si les Québécois sont les plus grands patineurs du pays, les autres Canadiens ne sont pas en reste. Les taux de pratique sont de 13 % pour la population ontarienne de 12 ans ou plus, de 15 % pour les résidents des Prairies, de 12 % pour ceux des provinces de l’Atlantique et de 10 % pour les Britanno-Colombiens. Aux États-Unis, la Outdoor Foundation indique que 10,7 millions de personnes ont fait du patin à glace en 2013, soit 3,7 % de la population totale. On peut supposer que les États plus nordiques comptent un plus grand nombre de patineurs que ceux des régions chaudes où poussent les palmiers.

Si de nombreuses municipalités ont des patinoires, encore peu d’entre elles les transforment en attrait majeur. Pourtant, certains succès inspirent, telle la patinoire du canal Rideau, qui accueille plus d’un million de patineurs par année. En voici d’autres, d’ailleurs.

Cœurs urbains féériques

La patinoire de la célèbre place Rouge de Moscou est joliment illuminée. Elle a été le théâtre d’un spectacle de patinage artistique et d’une partie de hockey jouée par des vétérans lors des Jeux olympiques d’hiver de 2014. Montréal envisage d’ailleurs la possibilité de présenter un match extérieur sur l’île Notre-Dame lors des célébrations du 375e anniversaire de la ville.

ML_Patinage_image_1

Source : boro.gr

À Londres, la belle cour intérieure de style néoclassique de la Somerset House, un centre culturel, se transforme en patinoire durant l’hiver. Un « chalet » commandité par la chic boutique Fortnum & Mason permet aux patineurs de prendre une pause en dégustant un thé à la crème ou des truffes et du champagne.

Source : Somerset House

Wiener Eistraum (traduction libre : « rêve de glace viennois ») est un événement de patinage organisé par la Ville de Vienne devant l’hôtel de ville. En plus de la patinoire principale, on peut se balader à travers un réseau de sentiers glacés serpentant le parc de l’hôtel de ville ou tester l’une des six allées de curling.

ML_Patinage_image_2

Source : Wiener Eistraum

Créativité et design

Au cœur du centre-ville de Winnipeg, la Red River Mutual Trail est, en hiver, une longue voie glacée offrant une programmation intéressante. Outre patiner, il est possible de faire du curling, du hockey, de la marche, des activités familiales et du ballon-balai. L’attrait principal demeure toutefois le concours international d’architecture pour des abris ou des installations le long du sentier glacé. Ce concours a donné naissance à des œuvres insolites et originales (voir les gagnants de cette année et des années précédentes).

ML_Patinage_image3

Source : Mirror Cloaking by: University of Manitoba, from Winnipeg, Canada, Warming Huts

ML_Patinage_image_4

Source : Warming Huts

Intérieure et grandiose

À Paris, le Grand Palais s’est transformé en patinoire de 2700 mètres carrés de la mi-décembre au début janvier 2015. L’opération était organisée en partenariat avec la marque Ferrero Rocher, qui a distribué quelque 300 000 chocolats. Les patineurs pouvaient se réchauffer autour d’un chocolat ou d’un vin chaud au Café des Glaces ou encore magasiner dans la boutique temporaire Rossignol. Une partie de l’espace était privatisable pour la tenue d’événements.

ML_Patinage_image_5

Source : Le Grand Palais des Glaces

Forfaitisation

L’hôtel Fairmont Empress, à Victoria, a créé une patinoire à l’hiver 2014-2015. Elle était ouverte jusqu’à la mi-janvier et proposait un forfait comprenant la chambre, la location de patins, une séance d’entraînement pour les clients non expérimentés ainsi que des boissons chaudes. Il n’est toutefois pas nécessaire de créer sa propre patinoire. Il s’agit d’une offre facile à développer pour tout hébergement à proximité d’une patinoire. Le succès du forfait reposera aussi sur les petites attentions distinctives, par exemple le prêt de fourrures, le vin chaud, le transport en calèche, etc.

Projets de parcours urbains

Montréal rêve depuis longtemps d’un parcours d’envergure, comme celui du canal Rideau. C’est pourquoi la Ville relance le projet d’aménagement du canal de Lachine pour son 375anniversaire en 2017. Parcs Canada et quatre arrondissements pourraient y aménager des sentiers de patinage libre, des sections réservées au hockey ainsi que des pistes de ski de fond et de raquettes sur 14 km.

La Ville d’Edmonton en Alberta déploie des efforts depuis quelques années afin de se démarquer en tant que destination hivernale. Sur les planches, le projet prend la forme d’une patinoire linéaire qui traverserait toute la ville. Une telle installation permettrait non seulement aux résidents de s’en servir comme voie de transport et de divertissement, mais aussi d’accroître l’attractivité touristique de la ville. Le parcours franchirait différents quartiers, en passant par une forêt et un secteur culturel. Cette vidéo explique le projet.

Jouer les cartes de l’hiver et de l’audace

Malgré la nécessité d’un entretien rigoureux et les incertitudes liées au climat, un site de patinage demeure une offre relativement simple à développer, car elle est accessible à toutes les régions du Québec et attire un public important. En effet, un large pan de la population patine déjà et les non-initiés peuvent aisément se lancer dans cette activité de loisir. Le Québec propose de très beaux sentiers en forêt tout comme des patinoires en ville, telles celles de la place D’Youville à Québec et du Vieux-Port de Montréal, du parc La Fontaine ou du lac des Castors. Ces lieux – ou des nouveaux – ne gagneraient-ils pas à pousser l’audace un peu plus loin? Que ce soit par l’art, les activités, un éclairage innovant ou toute autre touche originale, il n’en faut peut-être pas beaucoup pour passer de simple patinoire à point d’intérêt touristique incontournable.

 

Image à la Une : Tourisme Québec

Source(s)

- Champagne, Sara. « Montréal relance son rêve de canal Rideau», LaPresse.ca, 26 décembre 2014.

- Dive, Constance. « Le Grand Palais des Glaces entre en piste», L’Écho touristique, 19 décembre 2014.

- Fiocchi Van den Brande, Paola. «6 of the best outdoor skating rinks around the world », A Luxury Travel Blog, 13 décembre 2014.

- Forgione, Mary. «Canada : Fairmont Empress on ice! Landmark hotel to add skating rink », LA Times, 31 octobre 2014.

- Glusac, Elaine. «In Winnipeg, a skating rink that doubles as a sculpture park », New York Times, 18 décembre 2014.

- Ma, Laura et Jason Knok. «10 of the world's most beautiful ice skating rinks », CNN, 26 novembre 2013.

- Porter, Isabelle. « Aller travailler en patinant? Pourquoi pas!», Le Devoir, 4 février 2015.

- «10 outdoor ice rinks around the world », Touropia, 11 juillet 2014.

- «Freezeways: Using bike paths as winter ice skating corridors », Web Urbanist, 2 février 2015.

 

Consultez notre Netiquette