Retour

Retour
Analyse - 16 juin 2015

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

juin 2015

Recherche

L
Imprimer e-tourisme et technologies,

Vers des villes intelligentes et innovantes

Partage des données pour faciliter la création d’applications au service des citoyens, cocréation de solutions durables et de projets avec la communauté, mise en place de laboratoires d’innovation publique; la ville de demain est remplie de promesses!

La ville intelligente et innovante est celle qui cherche constamment à mieux répondre aux besoins de l’ensemble de la communauté par une utilisation optimale des outils numériques et par le partage de l’information. Voici trois villes du Québec qui ont déjà bien amorcé ce virage, ainsi que des projets profitant à l’industrie touristique et faisant appel aux principes de la ville intelligente.

 

Montréal vise 2017

À l’été 2014, la Ville de Montréal a mis sur pied le Bureau de la ville intelligente et numérique (BVIN). Son objectif : faire de Montréal un chef de file mondialement reconnu parmi les villes intelligentes et numériques d’ici 2017, année où elle célébrera son 375e anniversaire. La stratégie 2014-2017 élaborée par le BVIN est le fruit de consultations et d’un dialogue continu avec les Montréalais.

 Parmi les actions concrètes entreprises par la Ville, mentionnons la mise en place d’une plateforme de données ouvertes à partir desquelles des applications ont été créées. Elle souhaite éventuellement offrir un accès Internet sans fil sur l’ensemble de son territoire. Cette connexion gratuite sera d’ailleurs possible dans le centre-ville dès l’été 2015. De plus, des actions en matière de mobilité urbaine, de services numériques et de création d’espaces d’innovation sont prévues par le BVIN.

Pour déterminer les projets concrets à réaliser, le BVIN tend l’oreille et consulte les principaux intéressés, soit l’ensemble de la communauté. Il utilise les sondages, les causeries, les colloques et invite les gens à venir partager leurs idées sur son portail. L’événement d’idéation « Je vois Montréal », qui invitait en novembre 2014 les universitaires, les entreprises, les politiciens et les citoyens à venir partager leurs projets concernant l’avenir de leur ville, fut un véritable incubateur d’idées. En tout, 180 projets, de grande comme de petite envergure, ont été retenus. Leurs instigateurs ont même signé un engagement avec la Ville afin que cette dernière assure un certain suivi. L’un des projets vedettes de cette rencontre historique consiste à créer une mutuelle de taxis électriques grâce à un nouveau modèle d’affaires basé sur une économie verte et sociale, tout en faisant appel à la technologie numérique. Cette initiative a pour but de renouveler l’industrie du taxi, d’affronter la menace que représente Uber pour le secteur, d’améliorer la mobilité urbaine et de créer une image de marque forte et porteuse pour Montréal.

CB_villes_innovantes_image1

Source : XPND.com

Québec ville ouverte

La Ville de Québec figure au palmarès Smart21 des villes intelligentes pour les années 2011, 2012 et 2014. Comme Montréal et de nombreuses autres villes canadiennes, elle dispose d’un portail de données publiques et invite les organisations, les entreprises et les chercheurs à créer des applications à partir de celles-ci afin de faciliter la vie des citoyens et des visiteurs tout en favorisant une utilisation optimale des services publics. À titre d’exemple, l’application Découvrir Québec propose une centaine de sites patrimoniaux et historiques, tandis que ParkMoi! Québec répertorie les stationnements à proximité de l’utilisateur.

CB_villes_innovantes_image2

Source : Ville de Québec

Le succès de la campagne « Effet Québec »

Toujours dans cet esprit de participation citoyenne et en phase avec les plateformes collaboratives, l’Office du tourisme de Québec ainsi que l’agence de publicité Cossette ont développé un projet publicitaire innovant qui fait appel aux amoureux de cette ville. Durant la campagne « Effet Québec », dont la première édition s’est déroulée à l’été 2013, les gens étaient invités à partager en ligne leurs coups de cœur ou à voter pour ceux déjà proposés. Le succès a été tel qu’une seconde édition a vu le jour à l’hiver 2014. La vidéo ci-dessous présente la campagne.

Le dynamisme de Sherbrooke

Sherbrooke est inscrite au palmarès de Smart21 2015, aux côtés de villes comme Rio de Janeiro (Brésil) et New Taipei City (Taiwan). La municipalité de 160 000 habitants de la région des Cantons-de-l’Est a entrepris récemment un virage technologique. Une vingtaine d’intervenants locaux mettent la main à la pâte dans le contexte du projet « Sherbrooke intelligente et innovante ».

Sa petite taille, notamment, constitue un avantage. En effet, la proximité des différents acteurs favorise l’efficacité des efforts. La présence de 2 universités est également un vecteur de dynamisme; on compte 10,32 étudiants par 100 citoyens. Ces institutions organisent des événements de création technologique comme le StartUp Weekend, les StartUp Drinks et les hackatons, où les participants sont invités à créer des applications à partir des données ouvertes partagées par les partenaires de la compétition. 

Faire participer les citoyens

Destination Sherbrooke, l’organisme responsable de la promotion touristique de la ville de Sherbrooke, contribue à propulser la municipalité au titre de ville intelligente et innovante, notamment par son initiative Carticipe. Il s’agit d’une plateforme collaborative invitant les citoyens à émettre leurs suggestions pour le développement touristique de leur ville. L’utilisateur doit créer une courte fiche afin de présenter son idée, y intégrer des photos, l’associer à un pictogramme selon le thème approprié et glisser celui-ci sur la carte interactive pour désigner le lieu proposé. Les internautes peuvent commenter les projets ainsi que voter pour ceux qu’ils préfèrent. Voilà un moyen novateur d’engager la population dans le développement économique, mais aussi de créer un esprit de communauté et un sentiment d’appartenance.

 CB_villes_innovantes_image3

Source : Destination Sherbrooke

Les outils numériques incitent à revoir les façons de faire en offrant beaucoup de possibilités. La mise en commun et le partage des données, mais aussi et surtout des idées et des compétences, assurent de beaux projets aux communautés et aux secteurs d’activité qui prennent le virage numérique.

 

Image à la une : @ iStock photo 

Source(s)

- Corriveau, Jeanne et Karl Rettino-Parazelli. « 180 projets émergents de Je vois Mtl», Le Devoir, 18 novembre 2014.

- Grenier aux nouvelles. « La campagne Effet Québec est de retour!», 14 janvier 2014.

- Hacker-B., Daphnée et Jeanne Corriveau. « Le “dragon” Taillefer veut répliquer à Uber», Le Devoir, 3 novembre 2014.

- Pineda, Amélie. « Ville intelligente : du WiFi gratuit au centre-ville dès cet été», Journal de Montréal, 29 janvier 2015.

- Québec International. « Smart21 : Québec franchit la première étape vers la ville intelligente de l’année 2014», communiqué de presse, 23 octobre 2013.

- Ville de Sherbrooke. « Sherbrooke, ville intelligente», salle de presse, 2015.

 
  • France Lessard

    J’ai rédigé dernièrement un article dans TourismeExpress faisant le lien avec les destinations touristiques. Si ça vous intéresse, voici le lien : https://tourismexpress.com/nouvelles/nos-destinations-seront-elles-intelligentes. Merci !

  • Destination Sherbrooke

    Pour faire suite au paragraphe sur Carticipe, l’initiative lancée par l’organisme Destination Sherbrooke, je vous fait part des avancements qui en ont découlées.

    La suite qui a été donnée au recensement d’idées sur la plate-forme est ressortie de quelques discussions sur le sujet. C’est une employée qui a proposé de tenter de réaliser une des idées émises par les citoyens.

    Destination Sherbrooke a donc décidé d’aller de l’avant avec cette proposition et c’est de là qu’est née La bonne IDée. Ce projet a permis de faire un rapprochement avec les citoyens et de leur démontrer que leurs idées et leur créativité peut assurer le développement et l’innovation au sein de leur ville. Nous avons donc incité les gens à aller s’exprimer sur Sherbrooke Carticipe, et ce, jusqu’au 15 mai à midi.

    Par la suite, une grille de critères a été émise afin d’évaluer chacune des idées déposées sur la plate-forme. De cette analyse, faite par Destination Sherbrooke, restaient les cinq idées ayant obtenu les meilleurs scores, afin de soumettre ces dernières au vote du public. Ces cinq idées ont été dévoilées lors de la Journée de l’industrie touristique, soit le 21 mai dernier.

    De ce fait, les gens ont pu aller sur le microsite qui avait été mis en place, soit le http://www.labonneidee.co, afin de voter pour l’idée qu’ils désiraient voir potentiellement se réaliser. Le vote pouvait se faire une fois par jour par adresse courriel. Le 16 juin, l’équipe des communications a mis fin aux votes. Le 18 juin dernier, l’idée gagnante du concours a été dévoilée, soit la vague de surf en rivière urbaine au centre-ville.

    Toutefois, Destination Sherbrooke a d’abord des études technique, de faisabilité et de potentiel récréotouristique à effectuer avant de déterminer si elle va plus loin avec le projet ou s’il s’arrête là.

    Merci!

Consultez notre Netiquette