Retour

Retour
Clin d'oeil - 17 mars 2016

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mars 2016

Recherche

L
Imprimer Tourisme durable,

Être écolo, c’est payant!

Les hôtels Nomad diminuent l’addition du client qui choisit de limiter son impact environnemental.

Le groupe Oceania Hotels, propriétaire des hôtels Nomad en France, encourage ses clients à mieux gérer leur consommation d’énergie en fournissant dans chaque chambre une tablette numérique qui leur permet de tenir à l’œil leur consommation d’eau. Pour les récompenser de leurs efforts, on leur propose de diminuer leur facture : limiter la consommation d’eau, ne pas faire changer les serviettes ni les draps tous les jours ou ne pas faire faire le ménage quotidiennement réduira l’addition de 8 euros (12 dollars canadiens) par jour, alors que ne pas faire fonctionner la climatisation fera économiser 1 euro (1,5 dollar canadien) supplémentaire.

 

Les deux établissements NOMAD du groupe Oceania Hotels jouent la carte de l’écoresponsabilité en réduisant au maximum leur impact écologique : réduction de la consommation en eau potable, récupération et traitement des eaux pluviales, centrale de traitement d’air à récupérateur d’énergie, panneaux solaires assurant la production d’eau chaude, bois certifié Pan European Forest Certification, moquette en filets de pêche recyclés, etc. Résultat : la moitié des besoins énergétiques du NOMAD Paris CDG sont comblés par des énergies renouvelables!

 

Source de l’mage à la une : hôtels NOMAD 

 

Source(s)

- L’Écho Touristique. « Les pistes à suivre de l’éco-tourisme », L’Écho touristique, no 3152, décembre 2015 - janvier 2016.

Site Web

Nomad Hotels

 

Consultez notre Netiquette