Retour

Retour
Analyse - 4 juillet 2016

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

juillet 2016

Recherche

L
Imprimer Produits et activités,

5 profils de cyclotouristes décortiqués

Les touristes à vélo au Québec dépensent 6 % de plus que la moyenne des autres touristes d’agrément. Quels sont les comportements de ces cyclotouristes? Qui sont-ils, comment se préparent-ils et à quoi ressemblait leur dernier séjour à vélo au Québec?

 

La Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM a réalisé, en janvier 2015, le portrait de la clientèle des touristes à vélo au Québec. Cette étude a été entreprise par Vélo Québec, ATR associées du Québec, ainsi que par plusieurs associations touristiques régionales (ATR). Les données recueillies proviennent d’un sondage Web administré en octobre 2014. Sur un échantillon de 1473 répondants, 85 % sont des Québécois.

 

Un exercice de segmentation a permis une analyse plus approfondie des résultats en fonction des cinq profils identifiés parmi les touristes à vélo :

La famille touche-à-tout

5profils_cyclo1

Lors de son dernier voyage à vélo, la famille touche-à-tout a parcouru moins de 100 km dans les Cantons-de-l’Est ou les Laurentides. Elle a utilisé des cartes imprimées de circuits cyclables ainsi qu’un téléphone intelligent pour s’orienter. Pour son hébergement, elle a opté pour le camping ou les gîtes où elle a séjourné durant 3 ou 4 nuits. Elle a profité de ses vacances pour faire de la randonnée, visiter un parc naturel et acheter des produits régionaux. Ses dépenses moyennes par jour se sont élevées à 203 $.La famille touche-à-tout représente 22 % des cyclotouristes. Elle planifie son séjour moins d’un mois à l’avance. Elle l’organise à partir d’Internet, de cartes cyclables et de guides touristiques régionaux. Outre le fait qu’elle connaît généralement sa destination, son choix est influencé par des discussions avec des parents ou des amis, ainsi que par ses recherches en ligne.

 L’atypique spontané

5profils_cyclo2

L’atypique spontané possède un profil complexe et représente 17 % des cyclotouristes. Il planifie son séjour moins d’un mois à l’avance, et parfois même moins de deux semaines à l’avance. Le fait de déjà connaître une destination, et les discussions avec des parents ou des amis influencent son choix.

Lors de son dernier voyage de vélo, l’atypique spontané a parcouru moins de 200 km dans les Cantons-de-l’Est, le Bas-Saint-Laurent et la région de Québec. Il a davantage privilégié le camping que les autres segments de cyclotouristes, mais a également séjourné en hôtel/auberge 3 étoiles durant quatre nuitées. Pendant son périple, il a acheté des produits régionaux, mangé dans un restaurant de fine cuisine, visité un parc naturel, fait de l’observation de la faune ainsi que du vélo de montagne. Il a dépensé 221 $ par jour en moyenne.

Le rouleur autonome

5profils_cyclo3

Le rouleur autonome correspond à 29 % des cyclotouristes. Il planifie son séjour moins d’un mois à l’avance et l’organise à partir d’Internet et de cartes avec circuits et voies cyclables. Il se fie également à ses connaissances personnelles. Son choix de destination est influencé par un répertoire de pistes cyclables et par des discussions avec des parents ou des amis.

Lors de son denier voyage à vélo, le rouleur autonome a franchi plus de 200 km en vélo dans les Cantons-de-l’Est, les Laurentides ou la région de Québec. Il a roulé davantage sur la Route verte que les autres segments de cyclotouristes. Il a séjourné 5 nuits en camping, en gîte ou en hôtel/auberge 3 étoiles et lorsque possible, dans des établissements certifiés « Bienvenue cyclistes! ». En plus de faire du vélo, le rouleur autonome a visité un parc naturel, acheté des produits régionaux, fait de l’observation de la faune et pris part à des activités patrimoniales et culturelles. Ses dépenses moyennes sont de 229 $ par jour.

Le sportif encadré

5profils_cyclo4 Le sportif encadré représente 18 % des cyclotouristes. Il planifie son séjour plus d’un mois à l’avance et l’organise à l’aide d’Internet, de cartes avec circuits de voies cyclables et de ses connaissances personnelles. Son choix de destination est influencé par les mêmes facteurs que le rouleur autonome.

Lors de son dernier voyage à vélo, le sportif encadré a parcouru plus de 200 km dans les Laurentides, le Saguenay–Lac-Saint-Jean ou la région de Québec. Il a voyagé en couple, avec des amis ou avec un club cycliste et en a profité pour manger dans un restaurant de fine cuisine, acheter des produits régionaux, visiter un parc naturel et explorer une route ou un circuit touristique. Il a séjourné entre trois et quatre nuits en gîte ou hôtel/auberge 3 étoiles, et plus que tous les autres segments, dans des établissements certifiés « Bienvenue cyclistes! ». Il a dépensé en moyenne 219 $ par jour.

 L’enthousiaste de groupe

5_profils_bon L’enthousiaste de groupe correspond à 14 % des cyclotouristes. Il planifie son séjour plus d’un mois à l’avance et parfois même plus de deux mois à l’avance. Il l’organise à l’aide d’Internet, de ses connaissances personnelles et de parents et d’amis. Son choix de destination est influencé par les mêmes facteurs que ceux de la famille touche-à-tout.

Lors de son dernier voyage à vélo, l’enthousiaste de groupe a parcouru entre 100 et 500 km dans les Cantons-de-l’Est, en Montérégie ou dans la région de Québec. Durant ses vacances à vélo, il a pris part à un événement cycliste, acheté des produits régionaux et mangé dans un restaurant de fine cuisine. Il a séjourné entre trois et quatre nuits en camping, en hôtel/auberge 3 étoiles, et plus que les autres segments chez des parents et des amis. Il a dépensé en moyenne 194 $ par jour.

Est-ce que cet exercice de segmentation vous permet de reconnaître les divers profils de cyclotouristes qui traversent votre région?

Pour plus de détails sur la méthodologie, les faits saillants et les grandes conclusions de l’étude, vous pouvez consulter le sommaire exécutif.

Source de l’image à la une : iStock

 

Source(s)

-Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM. « Tourisme à vélo au Québec : portrait de la clientèle », 11 février 2015.

 

Consultez notre Netiquette