Retour

Retour
Clin d'oeil - 31 août 2017

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

août 2017

Recherche

L
Imprimer Produits et activités,

Insolites, obscurs ou cachés : des lieux à intégrer à l’offre touristique ?

Qu’ont en commun un lac caché dans une grotte, un musée d’objets insolites et un lieu hanté ? Tous se qualifient pour être répertoriés sur le site Web Atlas Obscura.

Qu’est-ce que Atlas Obscura

Créé en 2009, le site Web Atlas Obscura est une plateforme collaborative où les membres recensent des lieux cachés, incongrus ou encore obscurs à travers le monde et racontent l’histoire qui s’y rattache. Les deux fondateurs et leur équipe organisent à présent des événements (visites et conférences) et des voyages; ils misent sur le storytelling pour valoriser ces attraits et viennent de publier le livre « An Explorer’s Guide to the Hidden Wonders of the World » qui répertorie les endroits les plus inusités de la planète.

Cela semble être un créneau porteur puisque le site accueille cinq millions de lecteurs par mois et la page Facebook compte 900 000 fans

Atlas Obscura rejoint un public ayant un intérêt, voire une fascination pour les lieux singuliers. Et cela semble être un créneau porteur puisque le site accueille cinq millions de lecteurs par mois et la page Facebook compte 900 000 fans

Quels lieux et attraits ?

Souvent uniques, parfois insoupçonnés, les lieux présentés sont très diversifiés. Il peut s’agir de :

  • merveilles naturelles ;
  • collections extraordinaires, bibliothèques et musées, tels des cabinets de curiosités ;
  • histoires secrètes (lieux en apparence ordinaires avec des histoires insolites) et événements historiques mystérieux ;
  • lieux associés à des personnes remarquables ;
  • catacombes, cryptes ou cimetières inhabituels ;
  • laboratoires et installations de recherche fascinants ;
  • lieux abandonnés, villes fantômes et ruines étonnantes ;
  • corps mystérieusement préservés et saints morts ;
  • bâtiments à l’architecture folle.

Sur le site, qui classe les attraits par pays, on retrouve par exemple The Mütter Museum à Philadelphie, un musée des anomalies médicales dont certaines collections présentent des monstruosités de la nature. Sont aussi listés certains phénomènes uniques, tels que l’illumination simultanée de milliers de lucioles durant leur période de reproduction annuelle dans le parc national des Great Smoky Mountains au Tennessee.

Au Québec, des attraits insolites, mais classiques sont répertoriés, tels que l’hôtel de Glace de Québec, la fameuse boule orange des établissements Orange Julep ou encore Habitat 67. D’autres lieux moins iconiques font partie de cet inventaire, comme la pyramide des Ha! Ha! et la mine à ciel ouvert de Thetford Mines.

Lieux-attraits-insolites-Québec

 Source : Atlas Obscura

Potentiel touristique insoupçonné

Au congrès annuel de Destinations International qui s’est tenu à Montréal en juillet dernier, le cofondateur Dylan Thuras a incité les participants issus d’organisations œuvrant dans la gestion et le marketing des destinations à valoriser leurs lieux insolites. Certains d’entre eux, abandonnés et donc méconnus, ont un potentiel touristique. Il conseille d’impliquer ses propres communautés en ligne afin de dénicher les anecdotes de résidents qui connaissent ces lieux inusités. Selon lui, l’utilisation du storytelling est une technique efficace pour faire naître l’intérêt des visiteurs.

Les hôtels Mercure ont entrepris une démarche similaire en lançant cette année les « Local Stories », des anecdotes présentant l’histoire de lieux méconnus à proximité de leurs établissements. Plus de 650 histoires, mystères, secrets sont dévoilés sur leur site Web.

Local-stories-hotels-Mercure

Source : Mercure Hotels

Faites connaître les curiosités que recèle votre territoire, qu’elles soient rattachées à vos attraits touristiques ou à des lieux peu fréquentés ou abandonnés. Vous susciterez certainement un engouement de la part de vos visiteurs qui verront votre destination d’un autre œil !

Source de l’image à la une : © Atlas Obscura

 

 

Consultez notre Netiquette