Retour

Retour
Analyse - 15 mai 2018

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mai 2018

Recherche

L
Imprimer Marketing,

Bonnes pratiques pour créer un guide papier inspirant

Les guides papier qui se démarquent se caractérisent par un esthétisme soigné, de l’information pertinente bien présentée et un effet « wow » qui marquera les esprits.

Les sources d’information dédiées à la planification d’un voyage pullulent sur le Web. Depuis quelques années, c’est un défi de taille pour les organismes de gestion de la destination (OGD) de positionner leur guide papier dans cette manne de propositions.

La firme de marketing visuel spécialisée en tourisme, CrowdRiff, a analysé plus de 50 guides papier d’OGD. Parmi ceux-ci, elle a identifié six bonnes pratiques qui permettent de réaliser un guide utile, inspirant et dont le lecteur se souviendra. Les voici :

1. Rendre les listes de restaurants, d’hébergement et d’attraits plus invitantes grâce à un visuel attrayant

Il est inévitable de proposer des listes, mais pourquoi ne pas mieux les présenter ? Incorporer des images en contexte ainsi qu’un graphisme judicieux augmente les chances de capter l’attention du lecteur. À travers une liste, c’est aussi l’occasion de mettre en valeur les incontournables d’une catégorie.

Dans son guide 2017, Visit Milwaukee intègre un visuel dynamique pour présenter diverses listes. Par exemple, on trouve des salles de spectacles disposées sur un graphique (voir l’image ci-dessous) afin d’aider les visiteurs à identifier un lieu qui correspondra à leurs goûts en termes de taille et d’ambiance. En plus d’être fort pratique pour quelqu’un qui ne connaît pas la scène musicale de Milwaukee, il est facile à consulter. 

 Milwaukee-guide-musique-visiteurSource : Official visitors guide Milwaukee 2017

Dans une autre section du guide, on présente des activités familiales en sous-catégories pour faciliter la recherche par champs d’intérêt. Grâce aux photos et à l’organisation des données, cette liste d’activités se parcourt aisément tout en captant l’attention.

Milwaukee guide

Source : Official visitors guide Milwaukee 2017

2. Considérer le contenu visuel comme étant tout aussi important que le contenu écrit (sinon plus !) 

On traite généralement plus rapidement les images que les mots. Malgré cette prémisse, l’approche normalement utilisée consiste à choisir des images complémentaires au texte. Pourquoi ne pas inverser cette pratique ? Et si on partait d’une photo pour ensuite créer une histoire autour d’elle ?

L’image suivante, extraite du guide du visiteur de Travel Portland, illustre l’espace que l’on peut accorder à une image sans nuire au contenu écrit. En titillant visuellement le lecteur, on pique sa curiosité et donne envie de lire les rubriques associées à la photo.

Travel Portland-visitor guide

Source : Travel Portland 2017-18

3. Utiliser le guide du visiteur pour créer une connexion émotionnelle avec les lecteurs 

Un guide ne vise pas qu’à informer. Ce que l’on présente doit être mis en contexte pour arriver à créer des liens avec le lectorat. L’approche du storytelling s’avère idéale pour réaliser cet objectif.

Dans l’une des sections du guide de Visit Montrose, on utilise de courtes histoires accompagnées d’images et de cartes pour transporter le lecteur jusqu’à destination. En plus de présenter des informations pratiques, le récit inspire au voyage et donne envie de plonger dans l’aventure.

Visit Montrose guide storytelling Source : Visit Montrose 2018 official visitor guide

Sur les médias sociaux, on remarque l’intérêt des voyageurs pour des expériences locales. Tourism Brisbane s’est inspiré de cette tendance pour incorporer des recommandations émises par des habitants de la ville à même son guide papier. Ces conseils, tous mis en contexte, offrent une touche humaine et personnelle au contenu écrit. Voilà une autre façon de tisser des liens avec le lecteur.

Tourisme Ontario utilise également les recommandations de locaux pour son guide s’adressant au marché LGBT. Cette fois, l’information est présentée sous forme d’entrevue.

Ontario LGBTQ Guide

Source : Ontario LGBTQ+

4. S’assurer d’harmoniser les annonces publicitaires avec le style et les messages véhiculés par le guide 

Trouver un équilibre entre le contenu publicitaire, son allure et sa disposition ainsi que le contenu éditorial représente un défi de taille. L’auditoire doit pouvoir conserver son rythme de lecture sans être constamment distrait ou interrompu par des encarts promotionnels. Mais il ne faut pas pour autant négliger l’espace accordé à la publicité. En évitant de surcharger les pages et en soignant le visuel afin que les annonces s’intègrent harmonieusement au contenu, on augmente les chances de créer une expérience globale agréable pour le lecteur.

5. Insérer du contenu généré par les utilisateurs

Plusieurs experts s’entendent pour affirmer que le contenu généré par les utilisateurs (visiteurs et locaux) est d’une grande valeur. Persuasif et authentique, il s’avère un outil marketing astucieux pour les OGD.

Travel Manitoba l’utilise à bon escient en intégrant à son guide de nombreuses photos s’étant distinguées sur Instagram. Le nom du gagnant du concours de photo de la ville sur Instagram figure sur la page.

Guide touristique 2018 Voyage Manitoba 

Source : Guide touristique 2018 de Voyage Manitoba

6. Ajouter des éléments visuels qui captent l’attention.

Les guides papier qui réussissent à créer un visuel intéressant utilisent une variété de mises en page, de typographies et de formats de photo afin que chaque section se démarque. Intégrer des éléments interactifs, tels que des jeux-questionnaires ou des composantes ludiques comme des illustrations, représente d’autres alternatives pour dynamiser un guide. Parmi ses derniers conseils, la firme CrowdRiff réitère l’importance d’inclure au moins un élément visuel attrayant à chaque page et de fignoler le contenu écrit pour captiver le public.

Pour rehausser la présentation des divers quartiers de Saint-Louis, l’OGD a choisi d’incorporer une carte illustrée rassemblant les lieux les plus pertinents. Concise et efficace, cette illustration donne un aperçu des hauts lieux de la ville.

Guide-saint-louis-carte-visiteur

Source : 2018 Official visitor guide St. Louis

Les guides papier demeurent un outil intéressant pour les visiteurs, particulièrement lorsqu’ils se trouvent à destination. L’université de Bentley a d’ailleurs réalisé une étude démontrant à quel point cet outil joue un rôle d’influence une fois sur place. Raison de plus pour offrir un guide du visiteur hors pair !

 

Image à la Une : 2018 Official visitor guide St. Louis

 

Source(s)

 

Consultez notre Netiquette