Retour

Retour
Analyse - 9 mars 2011

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mars 2011

Recherche

L
Imprimer Produits et activités,

Les escapades urbaines décortiquées

Les escapades urbaines durent généralement moins de trois nuits et s’effectuent la plupart du temps sur de courtes distances. Comme il s’agit de voyages «secondaires» complémentaires aux vacances annuelles, les gens s’en offrent à tout moment dans l’année et les groupes sont majoritairement constitués de couples ou d’amis. Portrait d’un produit en croissance…

Un produit en croissance

En croissance depuis plusieurs années, les escapades urbaines se définissent comme de courts séjours d’agrément, dont les nuitées s’effectuent exclusivement dans une ville. Plusieurs facteurs expliquent leur popularité:

  • l’offre accrue de bas tarifs par les transporteurs aériens, qui a favorisé l’éclosion d’un large éventail de destinations (villes) à prix abordables;
  • la tendance mondiale pour le fractionnement des vacances (les gens optent souvent pour deux voyages ou plus par année);
  • le changement dans les perceptions des touristes, qui ne voient plus la ville uniquement comme un lieu de transit, mais aussi comme une destination en soi;
  • la facilité avec laquelle les gens peuvent accéder à l’information et effectuer des réservations en ligne, souvent à la dernière minute.

Ses caractéristiques

Des chercheurs irlandais définissent les escapades urbaines selon cinq caractéristiques distinctives.

1.    La durée du voyage

Les escapades urbaines durent trois jours ou moins dans un peu plus de la moitié des cas (55% des répondants par rapport à seulement 6% pour les autres types de voyages). Cette caractéristique s’explique essentiellement par trois facteurs:

  • les escapades en ville sont la plupart du temps des voyages «secondaires», complémentaires aux vacances annuelles; elles n’ont donc pas besoin d’être longues;
  • quelques jours suffisent pour tout voir;
  • les villes, en tant que destinations, se prêtent facilement à de courts séjours, car on peut s’y rendre directement (sans détours et souvent sans escales), les attractions et les services sont généralement regroupés ou rapprochés, ce qui réduit les temps de déplacement.

2.    La distance parcourue

Compte tenu de la durée limitée de la plupart des voyages urbains, les touristes proviennent généralement de marchés limitrophes. Les gens ne veulent pas perdre trop de temps dans leurs déplacements pour se rendre à la destination.

3.    La nature «discrétionnaire» du séjour

Les escapades urbaines sont généralement des voyages «supplémentaires» que l’on effectue en complément des vacances traditionnelles, souvent plus longues. Il s’agit d’un moment privilégié pour échapper à la routine.

Le processus décisionnel suivi par les touristes urbains ne comprend pas d’étapes distinctes comme c’est le cas de celui des voyageurs d’agrément en général. Habituellement, les gens décident d’abord si oui ou non ils partiront en voyage, puis ils choisissent le type de voyage qu’ils entreprendront. Dans le cas des touristes urbains, ces décisions se prennent simultanément et souvent tout de suite après avoir remarqué une offre exceptionnelle – généralement sur Internet – d’une destination urbaine. Il s’agit dès lors de décisions impulsives ou opportunistes qui montrent la force de persuasion des offres spéciales. Les publicités de vols à rabais s’avèrent particulièrement efficaces pour stimuler la demande d’escapades urbaines.

4.    La flexibilité des départs

Les escapades urbaines s’effectuent en toute saison; la météo jouant un rôle relativement mineur dans la décision de réaliser ce type de voyage. Comme il s’agit souvent de vacances «discrétionnaires», elles se prennent plus facilement en dehors de la haute saison. Parfois, ces séjours sont centrés autour d’événements tels que des concerts, des compétitions sportifs ou des expositions, qui se répartissent tout au long de l’année. Cette structure non saisonnière de la demande constitue un élément très attrayant pour les entreprises touristiques urbaines.

5.    La composition du groupe

La majorité des escapades urbaines s’accomplissent en couple (60%) ou entre amis (19%), très peu en famille, selon les résultats de l’étude irlandaise. Ne pas avoir d’enfants – ou se retrouver seuls parce que les enfants ont quitté le foyer familial – procure une grande flexibilité aux voyageurs dans le choix de leurs dates de départ, ce qui leur permet de bénéficier de tarifs avantageux qui sont généralement plus nombreux en période scolaire. Ne pas avoir d’enfants favorise aussi la spontanéité dans la prise de décision. Enfin, les gens entretiennent souvent le préjugé que les villes sont peu accueillantes pour les enfants.

Les principaux attributs recherchés par les touristes

À partir de recherches antérieures et de groupes de discussion, des chercheurs australiens ont établi une quarantaine de caractéristiques recherchées par les touristes lors de leurs séjours urbains; ils les ont regroupées en cinq catégories (tableau 1).

Par la suite, ils ont réalisé un sondage auprès des visiteurs de deux villes importantes, Sydney et Canberra, afin de déterminer leurs attentes par rapport à ces caractéristiques et leur importance relative dans la satisfaction du séjour.

Les résultats montrent que les éléments les plus importants pour la clientèle internationale sont principalement liés aux services et à la nourriture (restauration), mais très peu à l’expérience ou à l’environnement urbain. Les seuls critères notables dans ces deux catégories: la propreté, l’absence de barrière linguistique, la population accueillante et aidante et le fait que la ville soit agréable à parcourir à pied. Toutefois, comme les répondants sont déjà sur les lieux, on peut supposer qu’ils ont préalablement choisi la destination en fonction de ses caractéristiques urbaines intrinsèques liées à l’environnement et à l’expérience. Les réponses seraient vraisemblablement différentes si l’on avait posé les questions avant que le touriste ait opté pour une destination particulière.

Le constat est presque identique pour la clientèle domestique, quoique cette dernière accorde aussi une grande importance à la visite de musées et de galeries ainsi qu’à l’histoire de la ville.

Découvrir ces caractéristiques fournit une meilleure compréhension des escapades urbaines et
notamment de leur caractère distinctif par rapport à d’autres types de voyages. Elles s’inscrivent dans l’actuelle tendance mondiale au fractionnement des vacances. Les escapades urbaines procurent une échappatoire facile et rapide à la routine quotidienne dans un monde de plus en plus bousculé par les contraintes et les obligations. Pourront-elles conserver leur popularité en ces temps incertains où l’économie mondiale peine à reprendre son souffle?

Sources:
– Dunne Gerard et al. «Towards an Understanding of International City Break Travel», International Journal of Tourism Research, 2 décembre 2009, p. 410-417.

– Edwards Deborah et al. «Understanding Tourist ‘Experiences’ and ‘Behaviour’ in Cities, an Australian Case Study», Cooperative Research Centre for Sustainable Tourism, 2009.

– Ruetsche Judith. «Urban tourism. What Attracts Visitors to Cities?», University of Wisconsin, mai 2006.

 

Consultez notre Netiquette