Retour

Retour
Analyse - 30 octobre 2019

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

octobre 2019

Recherche

L
Imprimer Segments de clientèles,

Zoom sur le profil des plaisanciers au Québec

Les plaisanciers férus de voilier, de chaloupe, de canot, de kayak et de planche à pagaie sont plus éduqués, ont un revenu familial brut moins élevé, possèdent plus d’embarcations et prévoient davantage intensifier leur pratique nautique au cours des prochaines années que les adeptes de bateaux à moteur.

Un sondage en ligne non représentatif mené par la Chaire de tourisme Transat à l’automne 2018 auprès de 629 plaisanciers québécois avait déjà révélé que les utilisateurs d’embarcations sans moteur portent plus fréquemment leur vêtement de flottaison individuel (VFI) que les adeptes de bateaux motorisés. Cette étude réalisée pour Nautisme Québec et soutenue par Transports Canada souligne aussi des différences importantes entre les profils sociodémographiques et les pratiques nautiques de ces deux groupes de plaisanciers.

Les infographies ci-dessous illustrent quelques-unes des tendances révélées par cette étude.

Note : les usagers des embarcations à moteur sont les répondants ayant mentionné utiliser le plus fréquemment un bateau de pêche, un ponton ou tout autre bateau à moteur. Les usagers d’embarcations sans moteur sont les utilisateurs de voilier, de chaloupe, de canot, de kayak et de planche à pagaie.

profil_plaisanciers_nautisme_quebec

nautisme_profil_quebec

Vous aimeriez en apprendre davantage sur le profil des plaisanciers au Québec? L’équipe de la Chaire présentera les faits saillants de cette étude le 26 novembre prochain, à Beloeil, lors du Congrès Nautisme Québec de l’Alliance de l’industrie nautique du Québec. Les habitudes de pratique selon le type d’embarcation, les attitudes à l’égard de la sécurité nautique et les dépenses moyennes des plaisanciers y seront abordées.

À propos du Congrès Nautisme Québec

Cet événement de concertation et de réflexion rassemblant plus d’une centaine de professionnels est une occasion unique d’affaires et de réseautage. Pendant deux jours, gestionnaires, détaillants, manufacturiers, experts et chercheurs partageront leurs connaissances et leurs expériences des enjeux actuels et des perspectives d’avenir de l’industrie.

Pour plus d’information, consultez le site Web de l’Alliance de l’industrie nautique.

 

Source Images à la une : Unsplash

Collaboration

Marie-Christine Bruneau

Professionnelle de recherche

Source(s)

- Chaire de tourisme Transat. « Étude sur la plaisance et la sécurité nautique au Québec », mars 2019.

 

 

Consultez notre Netiquette