Retour

Retour
Analyse - 24 mars 2020

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mars 2020

Recherche

L
Imprimer Gestion,

Spécial COVID-19 état des lieux: la culture et les musées

Face à l’adversité, de nombreux organismes et même des particuliers mettent des projets sur pied afin de maintenir le contact avec le public et de soutenir le milieu culturel.

Au Québec, le gouvernement provincial exige la fermeture de tous les musées d’État et des lieux culturels ou de loisir où les gens se rassemblent. Le 23 marsle gouvernement Legault resserre les restrictions et ordonne la fermeture de tous les commerces et services non essentiels à compter du mercredi 25 mars, et ce jusqu’au 13 avril. Cliquez ici pour consulter la liste des commerces prioritaires. 

 

Les organismes à suivre en tout temps  

Bonnes pratiques   

Au Québec   

  • Chaque matin, le Musée des beaux-arts de Montréal fait une proposition culturelle sur ses pages Facebook et Instagram  
  • Le Musée d’art de Joliette a créé le Musée en quarantaineIl s’agit d’un « lieu virtuel, sous forme de blogue, où les internautes pourront exposer des photographies de leurs propres créations ».   
  • Le Musée Pointe-à-Callière partage sur les réseaux sociaux des contenus pour tous les âges sur l’histoire, l’archéologie, les collections et les expositions temporaires.  
  •  Le Musée national des beaux-arts du Québec propose une exposition virtuelle à personnaliser selon les goûts des visiteurs.  
  • Le Musée de la civilisation a mis en ligne son guide pour le télétravail et fournit une nouvelle plateforme «Une heure au musée».  

À l’international   

  •  Le Conseil international des musées (ICOM) crée le mot-clic #MuseumsAndChill sur les réseaux sociaux afin de promouvoir les activités des musées et de fournir aux autres institutions les outils et les idées inspirantes. L’ICOM fait également quelques suggestions pour favoriser le maintien du contact avec le public.  
  •  États-Unis : L’American Alliance of Museums propose une série de guides et fait l’inventaire des bonnes pratiques dans le milieu muséal en cas de crises sanitaires. On y trouve divers sujets tels que l’éducation du public face aux épidémies, la gestion du personnel, le nettoyage et l’entretien des expositions.  
  • L’International Association of Children’s Museums offre un guide explicatif sur la COVID-19 pour les enfants et une multitude de ressources pour gérer les institutions muséales en temps de crise.  
  • Le CUSEUM invite les musées à partager leur expérience, les impacts de la crise et ses ressources en ligne (document Google Drive). Le nombre de musées participant augmente de jour en jour.  
  • France : le ministère de la Culture lance l’opération #CultureChezNousC’est un dispositif visant à « répertorier les initiatives permettant de faire venir la culture à domicile ». L’offre est divisée pour les enfants, les parents et les autres publics.   
  • États-Unis : la National Portrait Gallery, de Washington, lance de multiples projets en ligne dont huit expositions via Google Arts & Culture  
  • États-Unis : en plus de proposer du contenu en ligne, le Metropolitan Museum of Art de New York déploie plusieurs initiatives sur les médias sociaux qui mettent en valeur les collections, les programmes et les ressources pédagogiques. Le musée a également créé le mot-clic #MetAnywhere pour favoriser l’engagement de son public.   
  • Italie : la Fondazione Prada annonce vouloir « expérimenter de nouveaux modes de fonctionnement et de communication » dans le but de transformer cette période de crise en occasion d’étude et d’analyse du monde des arts. Son site Web et ses réseaux sociaux se convertissent en « un laboratoire d’idées, une plateforme flexible dans laquelle tester des formats et des codes inédits qui pourront se développer en une autre voie à l’avenir, au-delà de l’urgence actuelle ».   

 Solidarité  

Au Québec  

  • Le mouvement #billetsolidaireinvite les gens à ne pas demander le remboursement de leurs billets de spectacle afin de limiter les impacts négatifs subits par les artistes.   
  • Sur Facebook, le groupe «Soutien à/de la communauté culturelle québécoise – COVID-19 » informe les travailleurs culturels, les travailleurs autonomes et les artistes sur les mesures et les programmes financiers gouvernementaux  
  • Au Canada, l’organisme ArtsPond a mis sur pied le site Web « I lost my gig». À partir du 24 mars, l’industrie des arts et les travailleurs indépendants du milieu de la création pourront y partager leur histoire s’ils sont touchés par la précarité.  

À l’international  

  • Le groupe Facebook Solidarité art & culture — COVID-19 permet aux acteurs du monde culturel de suivre les évolutions et de partager les informations en lien avec la crise.    
  •  Le mouvement de solidarité invitant les gens à ne pas demander le remboursement des billets de spectacles prend de l’ampleur à travers le monde. #JeGardeMaPlace #SauveTonSpectacle #ReporteTaVenue circulent sur les réseaux sociaux depuis que le hongrois Peter Szantai a lancé le mot-clic #nevaltsvisszajegyet (ne renvoyez pas vos billets). La majorité des théâtres londoniens se regroupent sous #DonateYourTicket et ceux en Allemagne sont supportés par #ichwillkeingeldzurueck (je ne veux pas qu’on me rende mon argent).  

Mesures de soutien  

Au Québec 

  • La SODEC annonce des mesures pour ses membres (SODEC16/03/2020) et met en place une plateforme automatisée pour « documenter en temps réel les effets et les impacts de la crise de la COVID-19 sur les entreprises et les organismes culturels québécois afin d’éclairer ses prises de décisions » (SODEC, 18/03/2020)  

À l’international  

 

Le Réseau de veille en tourisme partage les renseignements et les ressources à jour selon les secteurs d’activité ainsi que des pratiques exemplaires tirées de son exercice de veille quotidien afin d’outiller l’industrie québécoise. Abonnez-vous à l’infolettre. 

 

Consultez notre Netiquette