Retour

Retour
Analyse - 24 mars 2020

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mars 2020

Recherche

L
Imprimer Gestion,

Spécial COVID-19 état des lieux: la restauration

Depuis le dimanche 22 mars à minuit, toutes les salles à manger des restaurants de la province sont obligatoirement fermées. Cela n’est pas sans conséquence sur les entreprises et leurs employés.

Partout, la mobilisation s’organise pour freiner la débâcle: plats à emporter, livraison à domicile, 5 à 7 virtuel, fonds d’urgence pour travailleurs et entrepreneurs. Tour d’horizon de la dernière semaine.  

Les organismes à suivre en tout temps   

  • L’Association Restauration Québec offre des renseignements ainsi qu’une liste de diverses sources à consulter en lien avec les ressources humaines, la prévention et les précautions de même que les mesures restrictives en vigueur.  
  • Restaurants Canada surveille de près les développements liés à la COVID-19 pour s’assurer que l’industrie dispose de tous les renseignements nécessaires associés à cette situation de santé publique.  
  • HRImag diffuse toutes les informations concernant la maladie à coronavirus et son impact sur les hôtels, les restaurants et les institutions.  
  • L’Alliance de l’industrie touristique du Québec publie les informations à l’intention des travailleurs, des entrepreneurs et des gestionnaires. 
  • Le gouvernement du Québec diffuse des consignes et des directives concernant les restaurants, les commerces et les endroits publics ainsi que de nombreuses informations sur la maladie à coronavirus. 
  • Le gouvernement du Canada met à jour la réponse du Canada ainsi que les mesures et les programmes de soutien financier aux entreprises. 

Fermetures par les autorités  

Au Québec 

Au Canada  

  À l’international  

La mobilisation s’accentue  

Au Québec  

  • Plusieurs restaurateurs se sont tournés vers les repas à emporter afin de se conformer aux nouvelles règles de distanciation sociale. Des résidents se font un devoir de les encourager. Il s’agit d’une aide précieuse pour les propriétaires d’établissement, mais également d’un plaisir pour les citoyens confinés à la maison.  

Au Canada  

 À l’international 

Solidarité et mesures de soutien aux entreprises  

Au Québec 

  • Le site d’achats en ligne, Brunette, propose de commander des cartes cadeaux pour ses établissements préférés tels que Pumpui, Nora Gray, Mano Cornuto, Mon lapin, Mandy’s, Loïc et Falafel Yoni.    

Au Canada  

  • Restaurant Canada a publié un guide destiné aux exploitants de services alimentaires afin de les aider à se préparer aux crises et à poursuivre leurs activités pendant et après des événements perturbateurs majeurs.   
  • Le gouvernement canadien a confirmé que les travailleurs saisonniers étrangers pourront entrer au pays, malgré la fermeture des frontières, répondant ainsi aux préoccupations des producteurs agricoles. Ils devront cependant s’isoler pendant 14 jours.    

Aux États-Unis  

  • Culinaria, un OBNL voué à la promotion de San Antonio comme destination gastronomique et viticole a créé l’événement «Les semaines de repas à emporter». Depuis le lundi 16 mars, plus d’une cinquantaine de restaurateurs répertoriés sur leur site Web offrent des plats à emporter aux foodies de la région. Ce programme se poursuivra jusqu’à la fin de la crise de la maladie à coronavirus.   
  • Door Dash, Grubhub et Uber Eats, des compagnies de livraison de repas, ont fait part de mesures d’allègement pour les restaurateurs, y compris la suppression des commissions sur les commandes de ramassage.  
  • Dans un effort pour aider les petites entreprises à survivre à la pandémie, le maire de Los Angeles a annoncé un programme de microcrédit sans intérêt de 11 millions de dollars. Reconnaissant que les restaurants pourraient avoir du mal à payer leur loyer, il a aussi ordonné un moratoire sur les expulsions commerciales qui durerait jusqu’au 31 mars, sauf prorogation. 
  • Le site Web Restaurant Business a compilé une liste d’une vingtaine didées potentielles qui permettraient de réduire les coûts d’exploitation des restaurateurs. Elles ont été colligées à laide dentrevues, de bonnes pratiques partagées sur les médias sociaux et de suggestions de la société dinvestissement CapitalSpring. 

Mesures de soutien aux employés  

Au Québec  

À l’international 

Les demandes de l’industrie  

  • L’Association restauration Québec (ARQ) demande aux deux paliers gouvernementaux de mettre en place une série de mesures fiscales et financières 
  • L’association Restaurant Canada recommande au gouvernement de procurer une aide dans plusieurs domaines — prêts et hypothèques, taxes, main-d’œuvre, loyer — afin que les restaurants puissent survivre aux défis sans précédent auxquels ils sont confrontés. 

Le  Réseau de veille en tourisme partage les informations et les ressources à jour selon les secteurs d’activité ainsi que des pratiques exemplaires tirées de son exercice de veille quotidien afin d’outiller l’industrie québécoise. Abonnez-vous à l’infolettre.  

Source de l’image à la une : Unsplash 

 

Consultez notre Netiquette