Retour

Retour
Analyses - 1 septembre 2005

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

septembre 2005

Recherche

L
Hébergement,

Faites comme chez vous ou plutôt, faites comme chez eux!

L’argent peut-il tout acheter? Depuis quelques années, l’industrie hôtelière répond à sa façon à cette question épineuse en proposant ce que les designers appellent «hotel-at-home» ou «hôtel à la maison».

De la même manière que vous pouvez imaginer votre nouveau décor en parcourant la salle d’exposition chez IKEA avant de passer à la caisse, il vous est maintenant possible de redécorer votre maison entre le moment de votre arrivée et de votre départ de l’hôtel. Grâce à l’«hotel-at-home» ou «hôtel à la maison», vous pouvez ramener des petits luxes de vacances à la maison… hormis le room service.

À la recherche du peignoir parfait? En quête du matelas idéal? Et que dire de ces serviettes moelleuses à souhait? Celles de la boutique du coin n’ont pas ce «je-ne-sais-quoi». En effet, peu de choses symbolisent autant le confort et la détente que les produits qui sont mis à votre disposition dans les hôtels de luxe. Les demandes répétées des clients ont donc incité les hôtels Westin, Hilton, Ritz-Carlton, W et bien d’autres à commercialiser leurs produits raffinés, douillets et exclusifs.

L’époque où vous rapportiez en souvenir un cendrier à l’effigie de la ville où vous séjourniez est révolue. Dorénavant, c’est celui qui se trouvait dans l’établissement où vous demeuriez qu’il vous faut acheter! Ou encore les verres à martini du bar de l’hôtel, le rideau de douche… et la literie. Tant qu’à y être, pourquoi ne pas ajouter 50 gallons du détergent à lessive qui lui donnait ce parfum délicat.

Ceux qui avaient l’habitude de mettre dans leur valise les bouteilles miniatures de produits pour le bain afin de prolonger les vacances pourront maintenant les acheter en format régulier. Dans certains cas, on va bien au-delà de ces articles. Maintenant, les voyageurs peuvent quitter leur hôtel après avoir commandé les accessoires et le mobilier identiques à ceux qui se trouvaient dans la chambre, le bar ou encore le hall d’entrée de l’hôtel.

Les hôtels deviennent de véritables salles de montre où l’on peut toucher, manipuler, essayer et porter avant d’acheter. Les grandes chaînes hôtelières font donc désormais comme les hôtels-boutiques (lire aussi: L’hôtel «boutique», à l’opposé de la chaîne hôtelière) en intégrant la vente de certains produits à leurs activités.

La journaliste Tanya Leach Bricking affirmait que les pionniers de l’«hotel-at-home» sont Westin Hotels & Resorts qui ont commercialisé, il y a cinq ans, le Heavenly Bed. Cette combinaison de sommier, matelas, literie, oreillers et couette à environ 2000$ a fait boule de neige. Ils ont d’ailleurs continué d’innover en étant les premiers hôtels à commercialiser un produit dans une chaîne de magasin de vente au détail aux États-Unis.

Hôtel design

Hoteluxury at Home est un site transactionnel où il sera bientôt possible d’acheter le mobilier et les accessoires de décoration que l’on trouve dans des hôtels de luxe situés aux quatre coins du globe. L’hôtel NINE ZERO, de Boston, est le premier établissement à y mettre ses produits en vente. À la manière du site Internet IKEA, les pièces de l’établissement y sont présentées avec le prix et la description de chacune de ses composantes.

À titre d’exemple, si vous avez eu un coup de coeur pour sa salle de bain, vous pourrez acheter les lampes, le jacuzzi, le meuble-lavabo, les robinets, les serviettes, le tapis, les produits pour le bain, le pommeau de douche, etc.

Que de possibilités…

Au Québec

Des hôtels-boutiques de la province tels Le Germain et l’Hôtel Place d’Armes vendent déjà certains de leurs produits. Le Groupe Germain a d’ailleurs mis sur pied la Boutique Germain, une boutique en ligne qui offre sa gamme de produits aux internautes.

Il s’agit d’une avenue intéressante pour les régions du Québec. Ne serait-il pas charmant de profiter des vitrines que représentent les hôtels et les auberges pour faire découvrir les artistes et les artisans de sa région aux gens de passage? Les possibilités sont immenses: oeuvres d’art, savons, chandelles, produits de bain, tables, chaises et autres meubles fabriqués dans la région. N’est-ce pas là l’une des facettes du tourisme durable dont on parle tant?

Avant de se lancer dans cette aventure, la première chose à vous demander est si la clientèle de votre établissement a déjà manifesté son intérêt à se procurer vos produits. Si oui, il vous faut évidemment considérer les coûts engendrés par leur commercialisation. Certains les trouvent trop élevés. Par exemple, les hôtels Kimpton, et c’est la raison pour laquelle ils ont embauché une firme spécialisée en commerce électronique pour rendre la démarche plus accessible. Cette firme récolte une part des revenus qui découlent de la vente des produits en échange de la gestion du site Internet transactionnel et du catalogue distribué dans les chambres de l’hôtel.

Qui sait jusqu’où ça peut aller? À quand le premier hôtel IKEA?

Sources:
- Bricking Leach, Tanya. «Bringing the Hotel Home», Chicago Tribune, August 25th, 2005.
- McMullen, Shannon. «Hotels Wise Up to Retail Trend», Hotel and Motel Management, September 19th, 2005.
- «Hilton Makes Amenities Available for Sale», Hotel News Resource, August 18th, 2005.