Retour

Retour
Analyses - 20 mars 2009

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

mars 2009

Recherche

L
Imprimer e-tourisme et technologies,

Est-ce que les médias sociaux peuvent changer le monde? «Yes, they can»!

Voici des stratégies Web 2.0 de quatre organisations qui ont plutôt bien réussi: les campagnes électorales d’Obama et de Québec solidaire de même que les offensives de Carnival Cruise Lines et de Southwest Airlines.

Les stratèges Web d’Obama peuvent dire mission accomplie. Ils ont réinventé la façon de faire une campagne électorale en misant sur l’efficacité des réseaux sociaux. Grâce à Facebook et au site my.barackobama.com, ils ont réussi à former un réseau de 1,5 million de bénévoles qui ont participé à l’organisation de la campagne et permis d’amasser la somme record de 700 millions USD. Et maintenant, ils redéfinissent la relation entre la Maison blanche et ses citoyens en diffusant régulièrement des messages sur YouTube; en transmettant des conférences de presse, des discours et des réunions de son équipe; en faisant participer la population à des débats sur les réformes; en lançant des périodes de consultation pour prendre le pouls de l’opinion publique et, enfin, en expliquant sur son blogue les décisions du Président. Grâce à cette façon de se rapprocher des gens et à sa transparence, on dit même qu’Obama peut facilement mobiliser des milliers d’internautes, dit-on, pour faire pression sur un politicien ou les médias en les inondant de courriels.

Le parti politique Québec Solidaire a lui aussi établi une stratégie de communication Web audacieuse.
Il a démontré son ouverture à discuter de ses propositions et à interagir avec les gens en créant un blogue de campagne; en étant actif sur Twitter, YouTube et Flickr; en utilisant le marketing viral efficacement; en lançant le site voteqs.org. afin d’échanger avec le public; en comblant leur absence au débat des chefs par leur participation en direct sur le Web. Comme quoi… avec peu de moyens et beaucoup de volonté, on peut changer le monde.

Southwest Airlines et Carnival Cruise Lines exercent leur présence sur les réseaux sociaux d’importance et les sites de partage de photos et de vidéos (Facebook, YouTube, Flickr et Twitter). Ces compagnies possèdent leur blogue et ont développé leur propre communauté avec succès.

Carnival expose son image sur Twitter, écoute les questions de ses clients, communique les promotions et relate des expériences. Le blogue du  directeur John Heald a attiré 3 millions de visiteurs en une année. Il y parle avec beaucoup de couleur et d’humour de la vie à bord, partage des intérêts communs avec les gens, raconte certaines anecdotes des passagers et des membres de l’équipage. Cette popularité engendre une visibilité importante pour l’entreprise, et les quelque 25 000 commentaires reçus dénotent l’efficacité de cet outil comme moyen d’interaction avec le consommateur. Le site CarnivalConnections.com aide les familles et les amis à planifier et à organiser leurs croisières. De son côté, Funshipisland.com permet une visite virtuelle de l’expérience à bord. Ces deux sites surpassent chacun le million de visiteurs annuellement.

Avant-gardiste depuis ses débuts, Southwest Airlines a adopté une approche holistique du Web 2.0 à l’aide d’une présence sur Twitter, Flickr, Facebook, YouTube (publication d’une nouvelle vidéo chaque semaine) et LinkedIn. Ces stratégies ont un effet positif sur le positionnement de l’entreprise dans les moteurs de recherche. Leur blogue «Nuts about Southwest» est un success story. Une équipe de 30 employés bloguent régulièrement et attirent 70 000 visiteurs uniques mensuellement. À ce titre, ils sont détenteurs du 2008 PR News Platinum PR Award dans la catégorie blogue. Environ 8000 personnes suivent cette entreprise sur le site du microblogage Twitter. De plus, la compagnie utilise intensivement LinkedIn où 3000 employés y développent leur réseau professionnel.

Ces organisations tirent avantage de la révolution que sont les médias sociaux. En misant sur de telles stratégies, elles démontrent leur ouverture envers la clientèle et leur proximité.

Lire aussi: L’agent Web 2.0, le nouveau James Bond du marketing

Sources:
– Guérard, François. «Président Obama.gov», L’Actualité, février 2009.
– Henry, Jean-Luc. «Élection Québec 2008: Campagne Web 2.0 des partis (Facebook + Twitter)», Comment changer le monde, décembre 2008.
– HotelMarketing.com. «Social Media Marketing: Why a Holistic Approach Pays Dividends», 26 janvier 2009.