Retour

Retour
Analyse - 12 janvier 2011

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

janvier 2011

Recherche

L
Imprimer e-tourisme et technologies, Marketing,

Référencement naturel: l’ABC des mots clés

Le choix des mots clés constitue une étape majeure dans l’élaboration d’une stratégie de référencement naturel d’un site Internet. Plusieurs outils technologiques gratuits facilitent leur sélection, mais pour optimiser le référencement, on doit éviter les termes trop concurrentiels ou ceux qui ne possèdent qu’un faible volume de recherche. Comment y parvient-on? Nous tentons d’y répondre dans cette analyse.

Qu’est-ce qu’un mot clé?

Il s’agit généralement d’une expression –  plutôt qu’un simple mot – qu’utilisera l’internaute sur un moteur de recherche pour trouver une information. Ces mots constituent l’un des éléments essentiels du référencement: il faut que le site soit là où on le cherche. Vos mots clés doivent représenter votre activité ET répondre à une recherche. Par exemple, pour trouver un hôtel trois étoiles à Québec, l’internaute peut taper «hôtel trois étoiles Québec» dans un moteur comme Google. Idéalement, votre établissement devrait être bien en vue dans la liste des résultats. Comment s’y prend-on pour y parvenir?

Comment établir une bonne liste?

Il s’agit d’identifier et de sélectionner les mots clés qui représentent l’activité de votre entreprise tout en étant le plus précis possible. Voici comment s’y prendre pour commencer soi-même le travail:

1.    «Géolocalisez» votre entreprise:

  • hôtel et nom de la ville;
  • hôtel et nom de la région;
  • hôtel et nom du monument le plus proche;
  • hôtel et nom de l’attrait à proximité;
  • etc.

2.    Ajoutez-y la clientèle cible:

  • hôtel affaires Québec;
  • hôtel famille Trois-Rivières;
  • hôtel de luxe Charlevoix;
  • hôtel boutique Oratoire;
  • etc.

3.    Inspirez-vous de vos infrastructures:

  • hôtel spa Montréal;
  • restaurant gastronomique Baie-Saint-Paul;
  • croisière baleines Tadoussac;
  • hôtel réunion Laval;
  • etc.

4.    Demandez à d’autres personnes de décrire votre entreprise; par exemple, le personnel et les clients.

5.    Utilisez les statistiques de votre site Internet pour savoir ce que les clients qui vous cherchaient ont tapé sur le moteur de recherche.

6.    Entrez vos mots clés dans Google et analysez le résultat. Peut-être y trouverez-vous des termes auxquels vous n’aviez pas pensé. Dans le bas de la page, Google vous suggère des termes de recherche qui s’apparentent aux vôtres (recherches associées). Dans le cas illustré, Google propose notamment le terme «champêtre» qui pourrait être un choix de mot clé à considérer.

referencement_naturel_image1

7.    Utilisez Google Instant. Version améliorée de Google Suggest, cet outil complète votre mot ou expression avec ce qui est le plus fréquemment recherché par les internautes, et ce, dès les premières lettres tapées dans la zone de recherche de Google. Il vous permet donc d’établir rapidement une liste des mots clés les plus utilisés relativement à votre thématique.

referencement_naturel_image2

8.    Consultez un dictionnaire de synonymes, comme Synonymes.com, et exploitez le champ lexical des mots et expressions en déclinant leur racine (féminin, pluriel, verbes conjugués) ou en ajoutant des préfixes et des suffixes. Un vocabulaire riche et varié multiplie les chances que votre mot clé ressorte dans les résultats de recherche et renforce la pertinence d’une page.
Vous pouvez aussi utiliser quelques outils gratuits de suggestion de mots clés. Voici les principaux:

  • le générateur de mots clés Google fournit une liste de requêtes courantes effectuées sur le moteur de recherche, en lien avec le mot clé saisi, et donne une idée de la concurrence sur ce terme;

referencement_naturel_image3
Source: Google adword, résultats de recherche pour les mots clés «auberge Charlevoix»

  • Google Insight et Google Trend permettent de comparer des mots clés et de connaître les termes de recherche en progression. Ils affichent les volumes de recherche par région, catégorie et période. Parfaits pour étudier la notoriété d’un mot ou d’une expression, ces outils montrent aussi les tendances associées aux mots clés (utilisation ponctuelle, en croissance ou en régression).

 

referencement_naturel_image4
Source: Google Insight for search, résultats de recherche pour les mots clés «zoo Québec»

Choisir les meilleurs mots clés, l’effet «longue traîne»

Rappelons le concept de la «longue traîne» décrit par Chris Anderson: «les produits qui font l’objet d’une faible demande ou qui ont un faible volume de ventes peuvent collectivement rivaliser ou même surpasser la part de marché des produits très populaires» (lire aussi: PME, attention, grâce au phénomène long tail, la célébrité vous guette!). Ainsi, le volume de recherche de certains mots clés est faible, mais leur nombre important fait en sorte que, une fois cumulés, ces mots clés peuvent rapporter autant, voire plus, de visiteurs que les expressions les plus recherchées. Dans les faits, 30% du trafic sur un site Internet est constitué d’une dizaine de mots clés; les 70% restants sont générés par une centaine d’autres mots.

referencement_naturel_image5

Les mots clés génériques et populaires, comme «hôtel», risquent d’apporter un trafic peu qualifié. À l’inverse, vous pouvez rejoindre un fort volume d’internautes grâce à un grand nombre de mots clés très ciblés. Voilà comment exploiter l’effet de la longue traîne. Vous devrez donc classer vos mots clés selon qu’ils appartiennent à la tête ou à la queue de la longue traîne.

L’intérêt et la faisabilité

Le classement des mots clés potentiels s’effectue en mesurant l’intérêt et la faisabilité de chacune des expressions présélectionnées. L’intérêt se définit par sa popularité: le terme est-il recherché par les internautes? Pour le mesurer, on utilise le générateur de mots clés Google cité précédemment. Quant à la faisabilité, elle a trait au nombre de «concurrents», c’est-à-dire au total des résultats obtenus sur une page de recherche. Par exemple, la concurrence est très importante sur «hôtel Québec», plus de trois millions de résultats, alors qu’elle est plus faible sur «hôtel ville de Québec» avec 483 000 résultats. La faisabilité d’un mot clé dépend de ces résultats.

Commence maintenant le travail d’optimisation. Il s’agit de faire apparaître ces mots clés dans les titres et les noms de pages, tout en structurant le contenu de manière à indiquer aux moteurs de recherche les mots «importants» de la page. Mais cet aspect constitue un sujet en soi. (Lire aussi: L’art d’être repéré sur le Web). Mentionnons simplement l’importance de:

•    placer les mots clés et les expressions en début de page;
•    les mettre en exergue (mots en gras, mots cliquables, mots clés dans les titres et les sous-titres, etc.).

Enfin, le suivi et l’étude des statistiques sont primordiaux, puisqu’ils permettent d’ajuster le tir en fonction des comportements de recherche des internautes. À vous de jouer maintenant. Lancez-vous dans la recherche des mots clés optimums pour votre site Internet.

Sources:

– «Bon choix de mots clés», InfoWebMaster.fr, 10 août 2008.
– BlogSeo. «Comment bien choisir ses mots clés pour le référencement naturel», [blog.myposeo.com], 15 juillet 2010.
– Meabilis. «Conseils pour le référencement de votre site Web – Comment choisir les mots clés de son site internet», Meabilis centre d’aide.
– Yung Thomas. «Bien choisir les mots clefs pour son site Internet en hôtellerie», [TendanceHotellerie.fr], 21 septembre 2010.

Référencement naturel: l’ABC des mots clés

Le choix des mots clés constitue une étape majeure dans l’élaboration d’une stratégie de référencement naturel d’un site Internet. Plusieurs outils technologiques gratuits facilitent leur sélection, mais pour optimiser le référencement, on doit éviter les termes trop concurrentiels ou ceux qui ne possèdent qu’un faible volume de recherche. Comment y parvient-on? Nous tentons d’y répondre dans cette analyse.

Qu’est-ce qu’un mot clé?

Il s’agit généralement d’une expression – plutôt qu’un simple mot – qu’utilisera l’internaute sur un moteur de recherche pour trouver une information. Ces mots constituent l’un des éléments essentiels du référencement: il faut que le site soit là où on le cherche. Vos mots clés doivent représenter votre activité ET répondre à une recherche. Par exemple, pour trouver un hôtel trois étoiles à Québec, l’internaute peut taper «hôtel trois étoiles Québec» dans un moteur comme Google. Idéalement, votre établissement devrait être bien en vue dans la liste des résultats. Comment s’y prend-on pour y parvenir?

Comment établir une bonne liste?

Il s’agit d’identifier et de sélectionner les mots clés qui représentent l’activité de votre entreprise tout en étant le plus précis possible. Voici comment s’y prendre pour commencer soi-même le travail:

1.«Géolocalisez» votre entreprise:

·hôtel et nom de la ville;

·hôtel et nom de la région;

·hôtel et nom du monument le plus proche;

·hôtel et nom de l’attrait à proximité;

·etc.

2.Ajoutez-y la clientèle cible:

·hôtel affaires Québec;

·hôtel famille Trois-Rivières;

·hôtel de luxe Charlevoix;

·hôtel boutique Oratoire;

·etc.

3.Inspirez-vous de vos infrastructures:

·hôtel spa Montréal;

·restaurant gastronomique Baie-Saint-Paul;

·croisière baleines Tadoussac;

·hôtel réunion Laval;

·etc.

4.Demandez à d’autres personnes de décrire votre entreprise; par exemple, le personnel et les clients.

5.Utilisez les statistiques de votre site Internet pour savoir ce que les clients qui vous cherchaient ont tapé sur le moteur de recherche.

6.Entrez vos mots clés dans Google et analysez le résultat. Peut-être y trouverez-vous des termes auxquels vous n’aviez pas pensé. Dans lebas de la page,Google vous suggère des termes de recherche qui s’apparentent aux vôtres (recherches associées). Dans le cas illustré, Google propose notamment le terme «champêtre» qui pourrait être un choix de mot clé à considérer.

 

recherche_associee_google.png

7.Utilisez Google Instant. Version améliorée de Google Suggest, cet outil complète votre mot ou expression avec ce qui est le plus fréquemment recherché par les internautes, et ce, dès les premières lettres tapées dans la zone de recherche de Google. Il vous permet donc d’établir rapidement une liste des mots clés les plus utilisés relativement à votre thématique.

google_suggest.png

8.Consultez un dictionnaire de synonymes, comme Synonymes.com, et exploitez le champ lexical des mots et expressions en déclinant leur racine (féminin, pluriel, verbes conjugués)ou en ajoutant des préfixes et des suffixes. Un vocabulaire riche et varié multiplie les chances que votre mot clé ressorte dans les résultats de recherche et renforce la pertinence d’une page.

Vous pouvez aussi utiliser quelques outils gratuits de suggestion de mots clés. Voici les principaux:

·le générateur de mots clés Google fournit une liste de requêtes courantes effectuées sur le moteur de recherche, en lien avec le mot clé saisi, et donne une idée de la concurrence sur ce terme;

google_adword.pngSource: google adword: résultats de recherche pour les mots clés «auberge Charlevoix».

·Google Insight et Google Trend permettent de comparer des mots clés et de connaître les termes de recherche en progression. Ils affichent les volumes de recherche par région, catégorie et période. Parfaits pour étudier la notoriété d’un mot ou d’une expression, ces outils montrent aussi les tendances associées aux mots clés (utilisation ponctuelle, en croissance ou en régression).

google_insights.png

google_insights2.png

Source: Google Insight for search: résultats de recherche pour les mots clés «zoo Québec».


Comment choisir les meilleurs mots clés, l’effet «longue traîne»

Rappelons le concept de la «longue traîne» décrit par Chris Anderson: «les produits qui font l’objet d’une faible demande ou qui ont un faible volume de ventes peuvent collectivement rivaliser ou même surpasser la part de marché des produits très populaires» (lire aussi: PME, attention, grâce au phénomène long tail, la célébrité vous guette! http://veilletourisme.ca/2007/10/05/pme-attention-grace-au-phenomene-%C2%ABlong-tail%C2%BB-la-celebrite-vous-guette/). Ainsi, le volume de recherche de certains mots clés est faible, mais leur nombre important fait en sorte que, une fois cumulés, ces mots clés peuvent rapporter autant, voire plus, de visiteurs que les expressions les plus recherchées. Dans les faits, 30% du trafic sur un site Internet est constitué d’une dizaine de mots clés; les 70% restants sont générés par une centaine d’autres mots.

illustration de la longue traine en référencement
Source: Centre d’aide Meabilis.

Les mots clés génériques et populaires, comme «hôtel», risquent d’apporter un trafic peu qualifié. À l’inverse, vous pouvez rejoindre un fort volume d’internautes grâce à un grand nombre de mots clés très ciblés. Voilàcomment exploiter l’effet de la longue traîne. Vous devrez donc classer vos mots clés selon qu’ils appartiennent à la tête ou à la queue de la longue traîne.

L’intérêt et la faisabilité

Le classement des mots clés potentiels s’effectue en mesurant l’intérêt et la faisabilité de chacune des expressions présélectionnées. L’intérêt se définit par sa popularité: le terme est-il recherché par les internautes?Pour le mesurer, on utilise le générateur de mots clés Google cité précédemment. Quant à la faisabilité, elle a trait au nombre de «concurrents», c’est-à-dire au total des résultats obtenus sur une page de recherche. Par exemple, la concurrence est très importante sur «hôtel Québec», plus de trois millions de résultats, alors qu’elle est plus faible sur «hôtel ville de Québec» avec 483 000 résultats. La faisabilité d’un mot clédépend de ces résultats.

Commence maintenant le travail d’optimisation. Il s’agit de faire apparaître ces mots clés dans les titres et les noms de pages, tout en structurant le contenu de manière à indiquer aux moteurs de recherche les mots «importants» de la page. Mais cet aspect constitue un sujet en soi. Lire aussi: L’art d’être repéré sur le Web http://veilletourisme.ca/2004/09/03/lart-detre-repere-sur-le-web/). Mentionnons simplement l’importance de:

·placer les mots clés et les expressions en début de page;

·les mettre en exergue (mots en gras, mots cliquables, mots clés dans les titres et les sous-titres, etc.).

Enfin, le suivi et l’étude des statistiques sont primordiaux, puisqu’ils permettent d’ajuster le tir en fonction des comportements de recherche des internautes. À vous de jouer maintenant. Lancez-vous dans la recherche des mots clés optimums pour votre site Internet.

Sources:

– «Bon choix de mots clés», InfoWebMaster.fr, 10 août 2008.
– BlogSeo. «Comment bien choisir ses mots clés pour le référencement naturel», http://blog.myposeo.com, 15 juillet 2010.
– Meabilis. «Conseils pour le référencement de votre site Web – Comment choisir les mots clés de son site internet», Meabilis centre d’aide.
– Yung Thomas. «Bien choisir les mots clefs pour son site Internet en hôtellerie», TendanceHotellerie.fr, 21 septembre 2010.

 
  • Karine Mieon

    Très bon article d’introduction au monde du SEO pour bien vulgariser le choix de mots clés stratégiques pour une entreprise touristique. Une centaine de facteurs viendront influencer le référencement de votre site dans Google sur certains mots clés: l’ancienneté du nom de domaine, la structure du site, la densité de mots clés, etc. Le page rank est également un élément central à connaître pour bien comprendre le référencement dans les moteurs de recherche. Pour plus d’articles sur le SEO, je vous suggère de consulter le lien suivant: http://www.adviso.ca/blog/category/referencement/

  • Tom

    Bonjour,

    Je recherchais quelques articles surl a recherche par mot clé aujourd’hui et je suis tombé sur cette page: http://veilletourisme.ca/2011/01/12/referencement-naturel-l-abc-des-mots-cles/

    J’ai remarqué que vous avez fait un lien vers l’un de mes articles préférés.

    Je voulais juste vous prévenir que j’avais créé quelque chose de similaire. Il est comme Comment choisir les mots clés de son site internet mais il est un peu plus travaillé et actuel: http://www.tomlangdon.fr/mot-cle

    Si vous le souhaitez vous pouvez le mentionner sur votre page.

    En tout cas, continuez ainsi, j’aime beaucoup vos articles.

    Cordialement,

    Tom

Consultez notre Netiquette