Retour

Retour
Analyse - 12 janvier 2012

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

janvier 2012

Recherche

L
Imprimer Ailleurs dans le monde, Hébergement,

Albergo diffuso : pour développer l’offre d’hébergement autrement

Des bâtiments situés dans des quartiers historiques se dotent d’un second souffle et hébergent des visiteurs avides de connaître et de vivre la culture du lieu. Voici l’albergo diffuso, un concept italien qui allie l’ancien à la modernité.

Le concept

L’albergo diffuso est un type d’hébergement qui offre les services d’un hôtel traditionnel dans une structure qui s’apparente à la location de propriété privée. Une des particularités de ce concept italien est sa structure horizontale, qui subdivise les services hôteliers en plusieurs bâtiments. Par exemple, alors que les chambres et appartements peuvent se trouver sur différentes rues d’un quartier, la réception peut se situer dans un lieu X, le restaurant dans un lieu Y et d’autres services dans un lieu Z, le tout dans un rayon de 200 mètres.

Certains journaux internationaux décrivent parfois le concept comme un village-hôtel.

 

Source: Villa Retrosi

Une autre particularité est le caractère ancien des bâtiments intégrés à l’albergo diffuso. En effet, l’un des objectifs de ce concept est de réintroduire l’utilisation d’édifices, de maisons ou même de monuments abandonnés. On cherche ici à ne rien créer, mais plutôt à réutiliser.

Source: Castello di Montignano Relais & Spa

Les orientations de ce modèle cadrent avec des valeurs de développement durable sur plusieurs plans:

  • Valoriser la culture locale: les visiteurs choisissent ce type d’hébergement entre autres pour vivre une expérience authentique locale.
  • Stimuler l’économie du milieu: l’implantation d’un albergo diffuso favorise la participation d’un ou de plusieurs propriétaires sous un modèle généralement de coopérative et met en valeur le développement de petites entreprises de secteurs traditionnels tels que l’artisanat et la restauration.
  • Préserver l’histoire du quartier en conservant les bâtiments déjà existants et en leur offrant parfois une deuxième vocation. Limiter les dommages environnementaux que pourrait engendrer la construction de nouvelles bâtisses.

Ce type d’hôtellerie rappelle également une vieille tradition européenne, c’est-à-dire de recevoir et d’héberger les touristes dans une maison.

Un concept en pleine structuration

Pour porter le nom d’albergo diffuso, plusieurs conditions doivent être respectées, en voici un bref résumé:

  • faire en sorte que l’idée soit lancée par des acteurs locaux;
  • offrir des services hôteliers tels que mentionnés précédemment;
  • présence d’une gestion unitaire: entrepreneur unique ou toutes autres formes associatives efficaces; la coopérative est la forme la plus souvent retenue;
  • présence d’un minimum de sept chambres, situées à une distance de moins de 200 mètres chacune et qui seront mises en disponibilité durant une période d’au moins neuf ans;
  • le village dans lequel se trouve l’albergo diffuso doit être en mesure d’offrir un minimum de services tels qu’une pharmacie, une épicerie, etc.;
  • l’albergo diffuso doit prendre racine dans une communauté vivante et accueillante, ouverte à partager des expériences avec des visiteurs.

 

Au cours des dernières années, une association a été mise sur place, l’Associazione Nazionale Alberghi Diffusi (ADI) dans le but, entre autres, d’aider ses membres à se commercialiser. Parallèlement, l’école Scuola Internazionale di Specializzazione in Albergo Diffuso offre des séminaires, des formations et des outils afin d’accompagner les propriétaires, les compagnies de gestion de même que les communautés locales qui implantent ce concept sur leur territoire.

Exemples

Le petit village médiéval de Smerillo est un haut lieu de poésie qui accueille le festival Le Parole della Montagna (les mots de la montagne). Depuis 1998, les autorités locales invitent certains propriétaires de maison à restaurer leur propriété pour en faire des alberghi diffusi. Malgré une population de 400 personnes, Smerillo a une capacité d’accueil de 60 visiteurs.

 

Source: Smerillo Albergo Diffuso

Le grotte della civita est un exemple peu commun du concept de l’albergo diffuso; les 18 chambres étant insérées dans des grottes. Le but de sa création est entre autres de conserver Matera, un village historique alpin du centre-sud de l’Italie, et de préserver son patrimoine local.

 

Source: La grotte della civita

Un concept exportable

Le modèle de l’albergo diffuso peut être reproduit dans d’autres pays en l’adaptant au contexte régional dans lequel il serait implanté. Bic Lazio, un centre d’innovation en affaires, ainsi que l’ADI offrent d’ailleurs une aide technique aux différents pays qui souhaitent concrétiser une telle démarche.

Est-ce que le concept de l’albergo diffuso verra le jour au Québec ? Serait-ce une avenue pour faire revivre certains villages touchés par l’exode rural, pour réutiliser certains bâtiments issus de notre patrimoine religieux ou même pour développer un système d’hébergement dans le Grand Nord québécois?

————

Commentaire – Giacomo Del Chiappa

L’albergo diffuso est un type particulier d’hôtellerie qui permet l’implantation du tourisme durable (sur les plans économique, environnemental et socioculturel) dans des régions normalement abandonnées. En effet, l’albergo diffuso rend les régions rurales plus attrayantes aux yeux de leurs habitants, qui souvent les désertent au profit des régions urbaines. L’albergo diffuso permet de susciter un tourisme durable par la création d’emplois pour les habitants de ces régions, la remise à neuf des édifices et la préservation de l’authenticité et de l’identité locales pour en tirer parti. Les touristes dits responsables (en croissance constante) recherchent l’authenticité, l’identité et la culture des lieux; leurs besoins sont ainsi satisfaits par le biais de la nourriture, du vin, de la cuisine, de l’artisanat, etc. Il existe plusieurs exemples de ce type d’hôtellerie, dont Santo Stefano Sessanio, situé dans le parc national de «Gran Sasso» dans les Abruzzes. Là-bas, tout est mis en œuvre pour préserver l’authenticité locale : des recherches ont été faites pour connaître le mode de fabrication des vieilles maisons, les chambres comportent des matelas de laine faits selon les méthodes anciennes et les draps on été brodés dans le respect des traditions locales. D’après Kihgreln, l’architecte qui a conçu cet albergo diffuso, les immeubles du village valent aujourd’hui le triple de leur valeur de départ.

 

Giacomo Del Chiappa – Département d’économie, d’affaires et de droit, Université de Sassari
Giacomo Del Chiappa est titulaire d’un Ph.D en Marketing et administration des affaires à la faculté d’économie de l’université de Milan-Biocca. Il a été reçu en tant que chercheur invité à l’université de Melbourne (Australie). Il est assistant-professeur en marketing à l’Université de Sassari à la Faculté d’économie. Il enseigne dans les domaines de la gestion et du marketing du tourisme, ainsi que la gestion des destination, dans le cadre du programme « Degree in Tourism Marketing and Management » à Olbia (Sardaigne). Il est membre du conseil éditorial du journal « Tourism Analysis » et agit en tant qu’évaluateur pour différentes revues internationales. Ses champs d’expertise et de recherche sont liés à la gouvernance des destinations et à l’image de marque, aux critères de sélection des site de congrès et à l’industrie de l’évènementiel ainsi qu’au comportement des consommateurs de l’industrie touristique. Dans le cadre de ce dernier domaine, ses recherches sont orientées dans la perspetive du tourisme responsable, du Web 2.0 dans le secteur de l’hôtellerie et, finalement, du tourisme axé sur les communautés locales. Champs d’expertise:

  • Gouvernance des destinations et image de marque
  • Industrie des évènements et congrès
  • Comportement des consommateurs

Site de l’institution

 

 

Sources:

• Giordano Dichter, Giancarlo Dall’Ara. « Albergo diffuso – Developing tourism through innovation and tradition ».

• Marinela Dropulic, aleksandra Krajnovic, Pavlo Ruzic. « Albergo diffuso hotels – A solution to sustainable development of tourism », Mars 2008.

• M. Droli, S.I.S.A.D.® (International School Specializing in the Albergo Diffuso ). « The albergo diffuso in Italy – The strengths of Friuli Venezia Giulia and innovative proposals », 22 mars 2007.

• Michèle Prévost, « L’hôtel diffus – Un concept d’hébergement rural qui se développe en Italie ». Espaces 295, septembre 2011.

Sites Web:

Associazione Nationale Alberghi Diffusi

Bic Lazio

Scuola Internazionale di Specializzazione in Albergo Diffuso

 

 
  • said elouarzazi

    Bonjour
    je tiens a vous remercie pour votre demarche que je trouve tres interessant et qui va avec nos objectifs pour le developement de mon village natale de NKOB Province de Zagora Maroc il existe 45 Kasbah dans mon village c est le seul village au maroc ou il y a une grande concentration des Kasbah on a cree une association qui s appelle viilage d acceuille touristique durable Nkob

Consultez notre Netiquette