Retour

Retour
Compte-rendu de conférence - 18 décembre 2015

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

décembre 2015

Recherche

L
Imprimer Marketing,

Une stratégie numérique au goût du jour

La nouvelle stratégie numérique de Tourisme Laval s’inscrit dans les tendances actuelles et y ajoute même une pointe d’audace. Personas, storytelling, ludification, marketing de contenu, tout y est!

Tourisme Laval vient de se doter d’une nouvelle stratégie numérique. Hélène Vézina, directrice des communications de l’organisation, et Karine Miron, directrice de la stratégie interactive chez Parkour3, en ont présenté les grandes lignes lors de la conférence Infopresse consacrée au tourisme en novembre dernier. Plusieurs bonnes idées méritent d’être présentées ici.

Après avoir consacré des efforts au secteur du tourisme d’affaires, Tourisme Laval vise maintenant à développer le marché de l’agrément. Cette clientèle est passée de 25 % à 47 % des déplacements touristiques. Les attraits uniques et ouverts à l’année attirent un marché de proximité, principalement des familles.

De la vision et des objectifs de croissance découle donc une stratégie numérique. Celle-ci repose sur quatre personas, c’est-à-dire des personnes fictives qui représentent un groupe cible. Tous les outils et les stratégies marketing sont développés en fonction de ces profils.

  • Éric, le voyageur bleisure. Il s’agit d’un congressiste qui prolonge légèrement son séjour avec sa conjointe.
  • Isabelle est une mère qui désire pratiquer des activités amusantes et originales avec ses enfants durant le week-end.
  • Gabriel, Stéphane et Mylène, les jeunes de la génération Y. Ils planifient une journée entre amis et aiment avoir le choix entre plusieurs activités situées à proximité.
  • Katherine veut organiser un événement d’affaires de qualité tout en respectant son budget, facilement et rapidement.

Tourisme_Laval_personasSource : Tourisme Laval et Parkour3

 

Mesdames Vézina et Miron présentent trois conseils principaux :

1 – Miser sur les éléments distinctifs de la destination

Le nouveau site Web, réactif (responsive design), montre que Laval se distingue par la pratique d’activités; on propose sur le site de « vivre ces activités » en temps réel. L’internaute peut choisir une action qui l’interpelle, et un extrait vidéo de huit secondes présente des images qui se veulent intrigantes, sans trop en révéler, et invitent à aller plus loin dans la navigation.

Tourisme_Laval_site_Web

La recherche peut également être effectuée selon d’autres critères tels que la composition du groupe pour lequel on cherche une activité, le type et le prix.

Tourisme_Laval_site_Web_activites

Source : Tourisme Laval et Parkour3

Les pages consacrées aux attraits incluent la cote TripAdvisor ainsi que des photos Instagram – certaines officielles et d’autres fournies par des usagers. Il est aussi possible de connaître la distance à laquelle on se trouve du lieu. Cette fonctionnalité s’avère intéressante avec la montée de l’Internet de séjour (les recherches d’information effectuées pendant le séjour).

2 – Développer une vision périphérique

Une bonne stratégie numérique consiste aussi à saisir les occasions de bruit médiatique qui se présentent et à enrichir l’élément central, c’est-à-dire le site Web. Voici quelques actions mises en place par Tourisme Laval :

  • Une famille de voyageurs blogueurs a contacté l’office de tourisme pour les informer de l’objectif qu’ils s’étaient fixé, c’est-à-dire passer une semaine de vacances dans la destination. Tourisme Laval a saisi la balle au bond et les a non seulement accueillis, mais en a aussi fait un événement de relations de presse. Les retombées médiatiques ont été impressionnantes.
  • Une application mobile à l’intention des organisateurs d’événements a été développée à partir d’une solution personnalisable déjà existante. Pour les congressistes, elle facilite le réseautage, permet d’accéder à toute la programmation, aux plans des salles, etc.
  • Afin de rejoindre la jeune clientèle d’affaires et de se faire connaître auprès de cette dernière, un jeu-questionnaire ludique a été créé. Dans une approche simple à la manière de l’application de rencontres Tinder, les organisateurs d’événements peuvent découvrir quel type de planificateurs ils sont. L’objectif? Que l’on pense à la destination lorsque vient le moment de planifier un événement.

Tourisme_Laval_app_simplificateur

Source : Tourisme Laval et Parkour3

3 – Devenir un créateur de contenu

Le marketing traditionnel fait place à de nouvelles approches, tels le storytelling et le marketing de contenu. Le rôle d’un DMO passe de la commercialisation traditionnelle à l’édition de contenu.

  • Le site Web permet la navigation à l’horizontale, comme quand on feuillette un magazine sur une tablette électronique.
  • Tourisme Laval tenait un blogue, mais les articles sont dorénavant disséminés à travers le site Web afin de lui donner une approche éditoriale et plus personnalisée.
  • Les contenus éditoriaux s’articulent autour de quatre axes représentant les forces de la destination, soit la consolidation d’équipe (teambuilding), le développement durable, la gestion d’événements ainsi que des éléments tendance et ludiques.

Ces contenus prenant diverses formes sont ensuite diffusés à travers les médias sociaux et selon des canaux permettant de joindre chacune des quatre personas ciblées.

Tourisme_Laval_shema_diffusion

Source : Tourisme Laval et Parkour3

Tourisme Laval fait la démonstration que le recours aux tendances marketing actuelles n’est pas exclusif aux organisations nationales ou à très gros budget. Une bonne planification jumelée à un peu d’audace, de flexibilité et d’ouverture aux occasions qui se présentent : la recette vous inspire-t-elle?

 

Source(s)

Miron, Karine et Hélène Vézina. « Le cas Laval : Bâtir une stratégie interactive audacieuse », présentation de la conférence Infopresse Tourisme, 19 novembre 2015.

 

Consultez notre Netiquette