Retour

Retour
Clin d'oeil - 27 novembre 2017

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

novembre 2017

Recherche

L
Imprimer e-tourisme et technologies,

Une cure de jeunesse pour les cartes postales

À l’heure où les photos de vacances n’ont jamais été aussi partagées sur les réseaux sociaux, deux start-ups françaises ont fait le pari de dépoussiérer la traditionnelle carte postale imprimée.

À bord de ses triporteurs, Postmii parcourt les lieux touristiques et les événements en France et au Portugal, pour proposer aux visiteurs d’envoyer une carte postale à leur effigie. Les « postmiibike », qui fonctionnent à l’énergie solaire, sont équipés de tablettes pour prendre des photos et les personnaliser selon la destination ou l’événement, grâce à une sélection de modèles et de filtres. L’utilisateur choisit d’imprimer directement la carte postale et de la glisser dans la boîte aux lettres prévue à cet effet, ou bien de la recevoir par courriel. Lors d’événements, les photos peuvent être partagées sur les pages Facebook et Twitter des participants et des organisateurs. Le tarif en France est de six euros pour la carte, le timbre et l’envoi postal.

Une des plus-values de ce service est la possibilité d’inclure de l’information touristique à l’application, et un système de billetterie pour les activités offertes dans la destination. Voici les autres services inclus :

Postmii-cartes-postales Source : Postmii

Une entreprise similaire, Peeksprint, s’est lancée sur ce marché avec des bornes disposées dans les lieux touristiques. Le visiteur est invité à se connecter au Wi-Fi de la borne à l’aide de son téléphone intelligent. Il peut ensuite y télécharger les photos de son choix, les imprimer au coût de un à deux euros et les poster dans la boîte aux lettres intégrée. La start-up affirme être la seule en Europe à offrir ce service « clé en main ».

Peeksprint-borne Source : Facebook/Peeksprint

Pour la destination ou les organisateurs d’événements, c’est un point de contact supplémentaire avec les visiteurs ; un autre moyen de les rejoindre et une occasion d’obtenir de nouvelles données à leur sujet.

 

Source de l’image à la une : © Peeksprint

Source(s)

— Meet and Travel Mag. « Postmii innove dans la photo évènementielle », 25 octobre 2017.

– Paris & Co. « Avec Peeksprint vos photos de vacances deviennent des cartes postales ! », 18 octobre 2017.

 
  • GREGORY BIGNET

    Dans la continuité de votre article, une startup française MyEmotionCard vient de lancer en France une application qui permet avec son smartphone de faire un film et d’envoyer ce film avec une carte postale dont le recto est dépendant du lieu de réalisation du film.Fin janvier, le principe sera déployé partout dans le monde.

Consultez notre Netiquette