Retour

Retour
Clin d'oeil - 8 février 2018

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

février 2018

Recherche

L
Imprimer Produits et activités,

Un sandwich, un café et deux chaises svp

Au restaurant new-yorkais La Mercerie, il est possible de tout acheter, d’un repas à la table, aux chaises ou à la coutellerie, sans oublier les bouquets de fleurs et chaque article peut être livré dans la journée.

Initiative de la firme de design intérieur Roman and Williams, le concept n’est pas nouveau. La chaîne Restoration Hardware a ajouté des restaurants dans trois de ses établissements où l’on peut se procurer le mobilier. Il est maintenant possible de prendre un mythique petit déjeuner chez Tiffany (devenu célèbre grâce au film mettant en vedette Audrey Hepburn), et de repartir avec les tasses et les assiettes, entre autres.

restaurant_boutique_Tiffany

Source : Tiffany & Co.

La chaîne de boutiques de décoration intérieure West Elm a sa propre collection d’hôtels lifestyle. Le mobilier n’est pas à vendre, mais les établissements représentent de belles vitrines pour les produits. Ikea a ouvert un hôtel de 254 chambres à Älmhult en Suède en 2016. On tente d’y créer l’impression de se sentir comme à la maison.

hotel_boutique_IKEA

Source : Ikea Hotell

À la Mercerie, les consommateurs, toujours à la recherche d’expériences, découvrent les articles ayant été soigneusement choisis par le couple fondateur pour créer un style unique. Ces concepts pourraient-ils représenter une avenue future pour le commerce au détail ? Verra-t-on des concepts semblables occuper une place grandissante dans l’industrie de la restauration, de l’hôtellerie ou d’autres secteurs ?restaurant_boutique_Mercerie

Source : Roman and Williams Guild

 

Source de l’image à la une : Roman and Williams Guild

Source(s)

-Grant, Jean. « Inside Restoration Hardware’s new four-level gallery at Yorkdale, with a restaurant, a coffee bar and a rooftop patio », Toronto Life, 3 novembre 2017

-Springwise et Murray Orange. « Restaurant allows diners to buy food and furnishings », Springwise, 17 janvier 2018.

 

Consultez notre Netiquette