Retour

Retour
Analyses - 12 juin 2012

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

juin 2012

Recherche

L
Imprimer Tendances,

Les ports de croisières de demain

On assiste depuis plusieurs années à une revitalisation des espaces portuaires à travers le monde. Longtemps délaissés, ces lieux sont aujourd’hui transformés et remplissent de nouvelles fonctions résidentielles, culturelles et touristiques. Les équipements portuaires que l’on cherchait autrefois à cacher et dont les activités étaient difficilement intégrées à la vie urbaine sont devenus des symboles identitaires pour les villes. Combiné à l’essor sans précédent que connaît l’industrie des croisières, un véritable chantier de réaménagement portuaire s’étend actuellement aux quatre coins du monde.

Polyvalence

Alors qu’historiquement les ports se concentraient davantage sur leur vocation industrielle, de plus en plus ceux-ci deviennent polyvalents. D’ailleurs, compte tenu du caractère saisonnier de l’industrie des croisières, les nouveaux développements de terminaux portuaires s’orientent vers la multifonctionnalité et offrent une variété d’activités pour autant de clientèles, incluant la tenue d’événements, de rencontres d’affaires et de manifestations culturelles.

Le terminal de croisières de Kai Tak à Hong Kong, dont la réalisation des travaux est prévue en 2013, en est un bon exemple. Son intérieur spacieux et polyvalent permettra la tenue de grands spectacles, événements et expositions. Une promenade piétonne traversera le terminal et s’ouvrira sur un large jardin public niché sur le toit, où des espaces ouverts inviteront les gens à pique-niquer ou à dîner. Le jardin pourra aussi servir pour des occasions plus formelles, telles que des banquets, des mariages, avec la ville et son paysage urbain en toile de fond.

 

Source: Fosters + Partners

Le projet des Terrasses du Port, à Marseille, dont la livraison est également prévue pour l’année prochaine, sera le premier centre commercial européen en bordure de mer. La multifonctionnalité de la nouvelle structure sur pilotis, s’élevant à 20 mètres au-dessus du domaine portuaire, comprendra 150 boutiques, une esplanade avec une terrasse réservée aux restaurants et près de 3000 places de stationnement. Située dans le nouveau quartier d’affaires Euroméditerranée, l’installation vise à animer le quartier tout au long de la semaine grâce à des activités complémentaires qui bénéficieront autant aux travailleurs, aux croisiéristes qu’aux résidents.

 

Source: Les Terrasses du port  ©Euroméditerranée / François Kern

À Montréal, l’inauguration d’une plage urbaine au Vieux-Port fait également partie d’une série de projets de développement qui se succèderont et dont le but est d’augmenter l’offre récréotouristique et culturelle. Plusieurs réalisations sont attendues d’ici 5 ans, dont la transformation du Hangar 16 en un centre d’événements et d’expositions internationales.

Authenticité

Alors que plusieurs destinations optent pour un concept portuaire tourné vers le futur, d’autres préfèrent plutôt s’enraciner dans leur histoire et leur culture. C’est le cas du nouveau port de Falmouth en Jamaïque, dont la conception, inspirée de l’architecture géorgienne du 19e siècle, un style très répandu dans le village, découle d’une intention de partager le patrimoine avec les visiteurs, et ce, dès leur arrivée.

 

Source: Cruise Jamaica

Au cœur des fjords norvégiens, le village de Skjolden a aussi entrepris la construction d’un nouveau terminal, tout en veillant au maintien et à la valorisation de son caractère authentique. Le projet d’aménagement incluait entre autres la construction de résidences touristiques le long du fjord. L’implication de la communauté a été prise en considération dans la réalisation du projet, et ce, dès le début du processus de planification. D’ailleurs, les habitants participent activement à l’accueil des croisiéristes, dévoilant ainsi le côté hospitalier de la région.

Source: Skjolden Sognefjord

En Colombie-Britannique, le design du nouveau terminal de croisière de Nanaimo met en valeur le bois de la région. On vise à faire valoir le patrimoine forestier, dans un concept très contemporain utilisant stratégiquement le verre de façon à créer des jeux de lumière naturelle.

 

Source: Nanaimo Cruise Ship Terminal

Design

Les terminaux de croisières de demain sont également appelés à symboliser l’identité de la destination par la renaissance de leurs ports. Alors que les architectes innovent sans cesse dans leurs projets d’aménagement portuaires, certains sites deviennent des attraits en soi.

Inauguré à l’Exposition universelle de 2010, le complexe portuaire avant-gardiste de Shanghai vise à renforcer le statut de la ville comme centre de commerce et plaque tournante du tourisme. Un portail vitré abrite des cafés, des restaurants et des bars «flottants», suspendus par des câbles. Cette construction exceptionnelle est la première du genre au monde.

 

Source: Sparch Asia

Capacité

La longueur des navires représente un élément déterminant dans la construction des nouveaux ports, surtout lorsque l’on considère la montée en popularité des méganavires de croisières. Les destinations qui ne peuvent les accueillir à quai pourraient en souffrir.

Au Québec, les nouvelles escales de croisières actuellement développées nécessitent des aménagements complets des quais. D’ailleurs, ces derniers ont été prévus de façon à pouvoir y accueillir des navires de grande taille. Par exemple, le nouveau quai d’escale à Saguenay pourra recevoir des navires mesurant jusqu’à 334 mètres de longueur.

Naviguer vers la durabilité

Les possibilités s’offrant aux installations portuaires désireuses de veiller à la protection de l’environnement et de la biodiversité maritime par le développement durable se multiplient. À cet effet, plusieurs projets d’aménagement portuaire se donnent des objectifs en la matière: réduction des déchets et des émissions de gaz nuisibles, utilisation d’énergie renouvelable ou construction selon la certification LEED.

Et le Québec, suit-il la tendance?

Dans la foulée des transformations portuaires, le Québec ne fait pas figure d’exception avec la stratégie du ministère du Tourisme visant la croissance des croisières internationales sur le Saint-Laurent. Au cœur même de cette stratégie, les principes de développement durable demeurent des préoccupations importantes et sont d’ailleurs considérés dans les nouveaux projets d’aménagement des escales.

 

Analyse rédigée dans le cadre de la veille thématique réalisée pour le ministère du Tourisme du Québec.

 

Analyse rédigée en collaboration avec May-Lisa Vézina

 

Sources :

- Holmes, Damian. « Kai Tak Cruise Terminal in Hong Kong | Foster+Partners », worldlandscapearchitect.com, 13 avril 2011.

- Jaouen, Bertrand. « Comment seront nos ports en 2020? », lemonde.fr, 12 mars 2012.

- Ministère du Tourisme du Québec. « Stratégie de développement durable et de promotion des croisières internationales sur le Saint-Laurent : Bilan à mi-parcours », 2011.

 

Sites Internet :

- Checkwitch Poiron Architects

- Cruise Jamaica

- Foster+Partners

- Les Terrasses du Port

- Skjolden Sognefjord

- Société du Vieux-Port de Montréal

- Sparch Asia

- Tourisme Québec

- Ville de Québec

- Ville de Marseille

 
  • QUACCHIA Eric

    Il existe effectivement une tendance à valoriser commercialement (et pourquoi pas industriellement) et en termes d’image l’ensemble des points de passage de la population : stations de métro, gares, aéroports, ports, …
    Toutefois, ce n’est pas encore entrer dans l’esprit de tous les décideurs de toutes les régions ou villes potentiellement concernées.

  • Florence MARIE

    si le tourisme fluvial connait un engouement en Europe par la location de petites péniches ,voire les mini croisières ,l accueil d’hotels-flottants peut être générateur de nuisance qu il convient d’étudier au préalable pour la faune et la flore de ces régions (principales attractions de ces régions)… valoriser le tourisme d accord mais à quel prix?

Consultez notre Netiquette