Retour

Retour
Analyse - 19 septembre 2013

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

septembre 2013

Recherche

L
Imprimer Hébergement,

Les gîtes: comment mettre en valeur vos atouts

Parce que l’accueil est personnalisé et qu’il n’y a pas deux chambres pareilles, les gîtes offrent des expériences uniques. Encore doivent-ils suggérer un décor et une ambiance attractifs, mettre le tout en valeur sur le Web et sortir du lot!

Souvent bien situés, ils permettent au visiteur de rencontrer des résidents, et d’avoir leurs suggestions d’activités et de lieux à fréquenter. Un séjour inclut habituellement l’accès Wi-Fi et presque toujours des petits déjeuners raffinés et délicieux. Les gîtes s’inscrivent dans de nombreuses tendances lourdes telles que:

  • la quête d’authenticité;
  • les plaisirs gourmands;
  • l’immersion dans la culture locale;
  • la recherche d’expériences uniques;
  • les services personnalisés.

CB_gites_mettre_en_valeur_vos_atouts_image_1

 Pierre Street Inn, Manhattan – Photo: Jason Dailey

Au Québec

Selon l’enquête du Print Measurement Bureau (PMB) 2013, 2,8% des Québécois de 12 ans et plus sont allés dans un gîte lors d’un séjour de vacances au Canada au cours des 12 derniers mois, les plus représentés étant les 25 à 34 ans et les 65 ans et plus.

La Corporation de l’industrie touristique du Québec dénombre, en 2013, 1 244 gîtes classifiés ou en cours de classification en exploitation, soit 19% de moins que cinq ans auparavant. La concurrence est vive et diversifiée; la clientèle est saisonnière et infidèle. Voyons comment mieux la cibler et la séduire.

Une bonne visibilité sur le Web: un must

En février 2013, la firme Local U a mené un sondage auprès de 1 300 internautes américains afin de mieux cerner leur processus de décision dans le choix d’un gîte. Selon cette étude, près de la moitié des répondants entament leur planification en utilisant les moteurs de recherche généraux (voir le graphique 1). Pour rejoindre ces clients potentiels, le gîte doit ressortir parmi les premiers résultats. Il faut donc que l’entreprise s’assure que son site Web est bien référencé (lire aussi: Référencement naturel: l’ABC des mots clés). Néanmoins, les réponses diffèrent en fonction des groupes d’âge:

  • Les 45 ans et plus se réfèrent davantage aux sites de voyages (TripAdvisor, Expedia, etc.).
  • Les 18 à 24 ans sont plus portés que les autres à commencer leurs recherches par les réseaux sociaux.

Comme le suggère l’un des analystes du sondage, il vous faut d’abord évaluer dans quel groupe d’âge se situent votre clientèle actuelle, puis celle que vous souhaitez attirer; priorisez ensuite vos actions en conséquence.

CB_gites_mettre_en_valeur_vos_atouts_graph1

Les avis publiés en ligne: à ne pas négliger!

La qualité des avis publiés en ligne est le critère le plus important lors de la recherche d’un gîte (voir le graphique 2). Près du tiers des répondants utilisent cette forme de validation avant de procéder à leur choix. La localisation arrive en deuxième place; comme quoi, l’opinion des pairs compte! Une personne sur cinq considère les commentaires directement sur Google et 13% vont d’abord et avant tout se fier à l’impression que leur aura laissée le site Web du gîte.

CB_gites_mettre_en_valeur_vos_atouts_graph2

Un site Web attrayant

C’est d’ailleurs le site Web de votre établissement qui sera visité en tout premier lieu, après qu’on vous aura repéré par Google (voir le graphique 3). Celui-ci doit:

  • être agréable à consulter (beau, rapide, efficace et ergonomique);
  • répondre à la plupart des questions;
  • inclure des photos de qualité professionnelle;
  • indiquer clairement la localisation du gîte et comment s’y rendre;
  • favoriser le passage à l’acte par la réservation en ligne ou, au moins, en offrant la possibilité de faire une demande en ligne de réservation.

CB_gites_mettre_en_valeur_vos_atouts_graph3

Voici, en rafale, les recommandations émises par les experts de Local U à la lumière de ce sondage:

  • Pour un bon référencement, ajoutez des informations sur les caractéristiques de votre offre. Par exemple, en plus de «Matane Gaspésie gîte», mentionnez «avec Wi-Fi et vue sur le fleuve».
  • Incitez les clients satisfaits à partager leurs bons mots en ligne.
  • À l’aide d’outils comme Google Analytics, analysez vos données de fréquentation pour identifier les contenus consultés et les mots clés utilisés pour vous trouver.
  • Étudiez aussi la provenance des internautes sur votre site Internet – de quelles plateformes Web proviennent-ils? – pour identifier les répertoires les plus performants et ceux qui le sont moins.
  • Dès sa première visite sur le site Web, l’internaute doit être séduit. Avant de prendre sa décision, il y retournera probablement plusieurs fois. Il lira les commentaires d’autres clients, consultera les critiques concernant d’autres établissements, glanera des avis sur les réseaux sociaux; tous ces aspects doivent donc être considérés.
  • Le gestionnaire du gîte doit suivre de près ce qui se dit à propos de son entreprise et réagir lorsque c’est pertinent de le faire (lire aussi: Répondre aux avis publiés en ligne: le faites-vous? et Des stratégies pour gérer votre réputation en ligne).
  • Le personnel du gîte doit s’engager à offrir le plus haut niveau de qualité de service à la clientèle.

Sky is the limit!

Avec le Web, les médias sociaux et le phénomène de la «longue traîne» (lire aussi: Le voyage déploie sa «long tail»), les plus petites entreprises peuvent atteindre des sommets. C’est notamment le cas du B&B Lauriston Court de Llandudno, au Pays de Galles, qui a été désigné meilleur hôtel au monde pour le service à la clientèle selon les utilisateurs de TripAdvisor. La maison d’hôte de 11 chambres atteint également la sixième place au classement du «top 10 bargain hotels». Selon les 434 commentateurs sur TripAdvisor, l’établissement se démarque avant tout par son accueil amical et ses belles chambres avec vue sur la mer.

CB_gites_mettre_en_valeur_vos_atouts_image_2 Source: Lauriston Court

Passer par l’humour

La campagne Better Way to Stay de la Professional Association of Innkeepers International, dont le but est de promouvoir l’expérience en gîte, comprend une série de vidéos humoristiques destinées à rajeunir l’image de cette offre touristique. Vous cherchez un gîte contemporain sans napperons de dentelle? Choisissez les établissements qui s’affichent «No Doily!» ou «Pro Doily!». Visionnez la vidéo «Vote No Doily!» ci-dessous.

 

Beaucoup de confort pour prolonger le séjour

Spas, grandes douches à effet de pluie, apéros festifs ou encore décors dignes de magazines: la liste des possibilités pour augmenter le confort des clients est longue. Enfin, une bonne ambiance est primordiale: elle favorisera la prolongation du séjour et la réussite des expériences.

Source(s)

- Blumenthal, Mike. «How Do Consumers Find a B&B?», localu.org, 10 mars 2013.

- CITQ. «Rapport d’activités 2012», consulté le 29 mai 2013.

- Lim, Michelle. «Popular Bedroom Décor Trends for B&Bs», blog.bedandbreakfast.com, 17 avril 2013.

- Orihuela Gonzales, Carlos. «Tendances du secteur des chambres d’hôtes à l’international: Exemple du Pérou», Réussir sa maison d’hôtes, 4 février 2013.

- Print Measurement Bureau 2013.

- Scheepers, Janneke. «Why is bed & breakfast so popular?», bedandbreakfast.eu, 16 avril 2012.

Site Web:

- CITQ

 
  • Jacques Yves Toulemonde

    Je crois que ce que l’on recherche avant tout dans une chambre d’hotes c’est l’athmosphère créée par le propriétaire. on souhaite trouver des touches personnelles et un accueil personnalisé!
    Il faut retrouver ces images et cette ambiance sur le site web, des temoignages et la présentation de la maison par son propriétaire expliquant ses choix d’aménagement et de déco en plus des centres d’interet à proximité…

  • durand

    Mais vous parlez des gîtes ou des chambres d’hôtes ?

    • Claudine Barry

      Bonjour,
      Au Québec, les gîtes ou B&B se définissent par des résidences privées exploitées comme établissements d’hébergement par leurs propriétaires ou locataires résidents. Ces établissements offrent au plus cinq chambres qui reçoivent un maximum de quinze personnes et le prix de location comprend le petit-déjeuner servi sur place. Ainsi, l’appellation chambre d’hôte en France s’apparente à celle du gîte au Québec.

  • ecolodge la belle verte

    Bonne analyse mais quand on est une petite structure, difficile de se payer une campagne de pub et de référencement pour se placer dans les 1ers résultats google…
    http://www.ecolodge-labelleverte.fr/

    • Philippe Delage

      Avec la technique de la longue traine, vous pouvez accédez à la première page de google gratuitement, cherchez bien sur internet, il s’agit de rédiger des articles avec des mots clés (moins de 2000 recherches par mois) répétés dans le titre, l’entête et le texte.

  • Chrystel

    Concernant les commentaires, je constate un désintérêt des gens à laisser des commentaires lorsque l’expérience est positive et si elle conforte l’ensemble des commentaires existants. Par contre le moindre mécontentement (très subjectif) est bien mis en valeur. Si on peut répondre sur tripadvisor, c’est impossible sur booking.com… et là on fait comment ?

    • Claudine Barry

      Bonjour Chrystel,
      Merci de votre commentaire. Il y a, en effet, un effort de sensibilisation à faire, de la part de l’hôtelier, auprès de la clientèle pour que celle-ci partage son expérience positive sur un site d’avis en ligne. Cela est possible, par exemple, en envoyant un courriel au client suite au séjour en incluant un lien vers la page de commentaire concernant votre établissement. Selon les statistiques de TripAdvisor, la cote moyenne des établissements notés par les consommateurs s’élève à 4,08/5, reflétant ainsi une majorité d’avis positifs. Concernant les agences en ligne (OTA), certaines, comme Expedia, offrent désormais la possibilité au gestionnaire d’hôtel de répliquer(http://bit.ly/GBlEVS). Néanmoins, en favorisant la rédaction de commentaires auprès des clients satisfaits, les quelques avis négatifs perdront du poids.

  • Dominique et Virginie AUBRUN - la Héraudière à TOURS

    Bonjour à tous,
    Tout à fait d’accord avec Claudine sur le fait qu’il ne faut pas attendre d’avoir des avis négatifs pour solliciter les avis des clients satisfaits de nos « chambres d’hôtes » (attention: un « gîte » en France recouvre des prestations différentes).
    Chambres d’hôtes la Héraudière, au cœur des châteaux de la Loire.

Consultez notre Netiquette