Retour

Retour
Analyse - 6 avril 2016

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

avril 2016

Recherche

L
Imprimer e-tourisme et technologies,

Création d’un site Web sur WordPress

Vous souhaitez mettre votre site Web à jour, en créer un nouveau, ajouter des fonctionnalités ou gérer votre contenu de façon autonome sans toutefois devoir apprendre à coder? Connaissez-vous WordPress?

Il existe plusieurs systèmes de gestion de contenu (ou CMS – content management systems), par exemple Joomla, Drupal et WordPress. Aux fins de cette analyse, nous explorerons ce dernier afin de vous familiariser avec son tableau de bord et de vous aider à mieux comprendre les possibilités qu’offre ce système.

 

Pour les néophytes, WordPress occupe plus de 20 % d’Internet. En plus de nombreux blogues, plusieurs sites Web d’entreprises et d’organismes de tous types sont créés à partir de ce CMS. Le site du Réseau de veille en tourisme en est un exemple. Le CMS WordPress est conçu sur un logiciel libre (open source software), c’est-à-dire un logiciel dont le code source est public. Cela signifie qu’une communauté de programmeurs améliore sans cesse ce code et partage les changements au bénéfice de tous ses utilisateurs, qui profitent gratuitement de ces mises à jour.

Voici quatre exemples de sites touristiques réalisés à partir de WordPress.

Destination : Visit Finland

WordPress1

 

Hôtellerie : Le Royal Monceau

WordPress2

 

Festival : Lollapalooza

WordPress3

 

Attrait : Musée canadien de l’histoire

WordPress4

WordPress.com ou .org?

Avant de vous lancer, vous devez décider si vous optez pour WordPress.com ou WordPress.org. Peu importe votre choix, il est possible de changer d’option, mais cela nécessite une certaine logistique.

WordPress.com : idéal pour une personne ou une PME qui ne veut pas s’occuper de la maintenance technique (sécurité, mises à jour), se soucier de son serveur ni modifier le code PHP. Les inconvénients consistent principalement en une flexibilité moindre quant aux choix de thèmes et en l’impossibilité d’installer des extensions.

WordPress.org : idéal pour ceux qui possèdent des compétences techniques (ou qui comptent dans leur équipe une personne-ressource), qui souhaitent pouvoir personnaliser le code PHP ou installer des extensions particulières, qui peuvent s’occuper de l’hébergement et de la maintenance de leur site et qui désirent avant tout jouir d’une grande liberté.

Survol éclair du tableau de bord de WordPress

WordPress5

Les pages affichent du contenu statique. On les utilise par exemple pour des sections comme « À propos », « Contact » ou « Équipe ».

Les articles constituent du contenu chronologique, et leur diffusion assure un dynamisme au site. Pour regrouper ceux portant sur un même sujet, on leur associe une catégorie et des mots-clés.

Les médias regroupent les images, les vidéos ainsi que les fichiers audio. Les éléments enregistrés dans la bibliothèque de médias peuvent s’insérer dans les articles et les pages.

Les thèmes représentent le design du site et peuvent être changés à n’importe quel moment. Selon le thème choisi (gratuit, acheté ou créé, dans le cas d’un site WordPress.org), plusieurs manipulations devront être effectuées pour aménager chaque section du site. Ainsi, deux sites créés à partir d’un même thème peuvent être relativement différents.

WordPress6

De nombreux thèmes WordPress permettent d’obtenir des sites Web adaptatifs (responsive design), c’est-à-dire que l’affichage s’ajuste à tous les types d’écrans, y compris les téléphones intelligents et les tablettes.

Les commentaires seront-ils affichés automatiquement sur votre site ou si vous devrez d’abord les autoriser? Plusieurs options facilitent leur gestion et leur modération.

Les utilisateurs peuvent inclure plusieurs personnes. Il est possible d’ajuster leur rôle (contributeur, auteur, éditeur, administrateur) selon leur niveau de responsabilité dans votre organisation.

Divers outils et réglages existent pour importer ou exporter du contenu, pour connecter vos réseaux sociaux, gérer vos options de lecture et d’écriture, etc. Il est important de se familiariser avec les menus et de comprendre la logique derrière WordPress. Bien que l’on vante la convivialité de ce CMS, les personnes qui ne travaillent généralement pas avec de tels outils peuvent facilement s’égarer lorsque vient le temps de structurer leur site.

Suivre une formation de base ou apprendre le b.a.-ba de WordPress à travers des tutoriels gratuits en ligne (principalement en anglais) peut être un bon point de départ avant de démarrer son projet de site Web ou de blogue. Il est également possible de déléguer la mise en place d’un site WordPress à une tierce personne et s’en tenir à créer et mettre en ligne les contenus.

L’importance d’un bon contenu

Qu’il soit en format texte, photo, vidéo ou audio, le contenu constitue l’élément le plus important de votre site. La quantité colossale d’information qui circule sur le Web oblige à présenter du contenu de qualité, pertinent et à valeur ajoutée. Les internautes sont expérimentés et naviguent rapidement d’un site à l’autre, à partir d’un ordinateur et de plus en plus d’un appareil mobile. Il est donc primordial de tenir compte de ce contexte lors de la création de contenus.

Enfin, voici deux analyses qui pourraient vous aider à réussir la page d’accueil de votre site Web et à concevoir un site Web adaptatif.

Et vous, sur quelle plateforme ou CMS avez-vous conçu votre site Web? Si c’était à refaire, choisiriez-vous le même?

 —————————————————–

Trois conseils d’Élise Desaulniers pour réussir son site sur WordPress

  1. Pensez d’abord au contenu. Avant même de choisir un thème, de jouer avec les couleurs et de chercher une image d’en-tête, commencez à écrire. Écrivez des articles de blogue, résumez vos services, décrivez vos produits. Il sera beaucoup plus facile de monter un site si vous savez déjà ce que vous voulez présenter.
  2. Acceptez que vous devrez faire des compromis. Vous ne deviendrez pas développeur Web en quelques heures et vous n’aurez pas un site équivalent à celui de Disney pour 500$. C’est incontournable, vous devrez faire votre deuil de certaines fonctionnalités.
  3. Prévoyez du temps ! Développer un site Web prend toujours plus de temps que prévu. Votre expérience sera beaucoup plus agréable si vous vous laissez le temps de faire des erreurs, d’apprendre et de les réparer. 

Collaboration

Élise Desaulniers

Élise Desaulniers a redécouvert le plaisir d’écrire avec WordPress et blogue maintenant sur Voir et Penser avant d’ouvrir la bouche. Elle a déjà formé plus d'une centaine de personnes à l’utili[...]Lire plussation de WordPress et réalisé plusieurs dizaines de sites de toutes tailles. Elle a été conférencière à chacune des éditions du WordCamp de Montréal depuis 2012, de même qu'aux WordCamp d'Orlando, de Toronto et de New York. Auparavant, Élise a été analyste et directrice de compte chez Diesel (maintenant SidLee) avant de passer du côté client chez Air France/KLM, où elle a occupé les postes d’analyste des marchés et de responsable pricing pour le Canada. Elle est également connue comme auteure et spécialiste de l’éthique animale.

Site de l’institution : https://desaulniers-simard.com

Source(s)

Site Web 

 

Consultez notre Netiquette