Retour

Retour
Analyse - 31 août 2015

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

août 2015

Recherche

L
Imprimer e-tourisme et technologies,

Snapchat et son potentiel pour l’industrie touristique 

Application chouchou des moins de 25 ans, Snapchat gagne chaque jour en popularité. Découvrez ses fonctionnalités et la façon dont des entreprises novatrices l’utilisent pour développer leur notoriété auprès d’un jeune public.

Snapchat est une application de partage de photos et de vidéos fort populaire auprès des jeunes. Elle est disponible sur les plateformes mobiles iOS et Android. Sa particularité? Un temps de visualisation limité variant d’une à dix secondes.

Ses fonctionnalités

En plus du partage de photos et de vidéos, Snapchat a introduit la fonction stories à la fin de 2013, afin de permettre aux utilisateurs de diffuser plusieurs images en même temps. Ces « histoires » peuvent être vues autant de fois que l’utilisateur le souhaite, mais chaque élément qui les compose possède une durée de vie de 24 heures. Cette fonctionnalité s’avère très utile aux entreprises pour développer la notoriété de leur marque. Aujourd’hui, la popularité des « histoires » (1 milliard de vues par jour) surpasse celle de l’échange de photos et de vidéos éphémères (760 millions de vues par jour).

Snapchat_enbref

Le 27 janvier 2015, Snapchat a annoncé le lancement de Discover, un service de diffusion d’actualités courtes et éphémères sous forme de vidéos, de textes ou de photos provenant d’une douzaine de médias anglophones. Tout comme pour les stories, ce contenu se renouvelle automatiquement toutes les 24 heures. Citons l’exemple du National Geographic qui y diffuse des photos, des vidéos, des tops 10 d’activités ou encore des quiz. Grâce à ce service, Snapchat peut maintenant tirer un profit pécuniaire de son contenu et créer un espace publicitaire pour les annonceurs.

Snapchat_discover

Source : voyagesurlenet.com

Une autre fonctionnalité importante de Snapchat est celle des filtres géolocalisés (geofilters). Elle permet aux utilisateurs d’ajouter le nom d’une ville ou d’un lieu sur une image, en glissant le doigt sur la gauche de l’écran une fois la photo prise. On peut aussi y inscrire le logo d’un attrait, d’un restaurant, d’un hôtel, etc., sur la photo en fonction de sa localisation. En permettant de suivre les péripéties des utilisateurs dans leur ville sur une période de 24 heures, les filtres géolocalisés peuvent parvenir à inspirer un prochain séjour de vacances. Mais attention, il faut que le lieu soit suffisamment connu pour que Snapchat ait créé un autocollant personnalisé. Au Canada, « Toronto Life » a connu sa période de gloire éphémère au printemps dernier. À quand Montréal ou Québec?

Snapchat_city_life

Source : Snapchat

Des exemples de son utilisation dans l’industrie touristique

Pour le moment, peu d’entreprises touristiques utilisent Snapchat. Celles qui le font sont les pionnières des médias sociaux sur d’autres plateformes

Pour le moment, peu d’entreprises touristiques utilisent Snapchat. Celles qui le font sont les pionnières des médias sociaux sur d’autres plateformes. Conde Nast Traveler, Lonely Planet, Réseau Matador, Tourism Michigan, Walt Disney World de même que le Hilton Waikoloa Village et le bateau de croisière Carnival Vista possèdent des comptes Snapchat, mais hormis Disney, ils y sont peu actifs. Ce dernier utilise l’application pour présenter les activités dans ses parcs d’attractions et pour inviter ses abonnés à participer à des jeux et à des concours. La chaîne hôtelière Marriott International s’est associée à la jeune entreprise Internet Naritiv à la fin d’octobre 2014 afin de produire des vidéos de voyages exclusives à Snapchat. Ces snaps mettent en vedette des influenceurs et soutiennent la campagne phare de la société, Travel Brilliantly.

Certains lieux culturels comme Les Champs libres et le Musée de Bretagne l’ont utilisé à l’occasion du MuseumWeek, en mars 2014. Le Jeu de Paume, un centre dédié à l’image, propose de recevoir des contenus artistiques exclusifs : images en avant-première, vidéos, photographies des coulisses des expositions, etc., en utilisant Snapchat. Le Los Angeles County Museum of Art (LACMA) publie sur son compte Snapchat, lacma_museum, des photos de ses œuvres accompagnées d’une légende leur donnant un tout autre sens. Les visiteurs du musée abonnés à l’application peuvent aussi produire leurs propres clichés et les personnaliser à l’aide d’un filtre géolocalisé fourni par le LACMA, comme c’est le cas pour le J. Paul Getty Museum. En permettant d’intégrer le nom du musée au filtre, Snapchat devient un véritable outil marketing.

D’autres musées sont présents sur Snapchat : le Blanton Museum, le Museum of Contemporary Art Chicago, le San Francisco Museum of Modern Art, le Metropolitan Museum of Art et le Georgia Museum of Art.

Snapchat_LACMA

Source : Club Innovation Culture

Enfin, Topdeck, une agence de voyages britannique ciblant les jeunes de 18 à 30 ans, lançait en décembre dernier une action marketing mettant en vedette James Hill, du populaire 4:01 Show diffusé sur YouTube. Cette campagne, composée de courtes vidéos présentant les aventures de M. Hill dans quatre villes européennes, visait à faire découvrir ces destinations de façon insolite, comme si le touriste était un résident. Ces vidéos, accessibles dans la section « histoires » de la plateforme, étaient donc disponibles pour visionnement pendant 24 heures, de même que sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Twitter, avec le mot-clic #TopdeckSnaps.

Snapchat_Topdeck

Source : Twitter

Sur Snapchat, le défi, comme sur tous les réseaux sociaux, est de proposer du contenu attrayant, qui donnera envie aux consommateurs ciblés – dans ce cas-ci, les jeunes – de venir passer un séjour dans votre destination ou dans votre attrait.

 

Source de l’image à la une : snapchat.com

Source(s)

– « En rejoignant Snapchat, le Lacma incite son public à jouer avec sa collection », club-innovation-culture.fr, 23 août 2014.

– « Snapchat et les lieux culturels », club-innovation-culture.fr, 2 septembre 2014.

Adler, Benjamin. « Snapchat un nouveau terreau pour le tourisme? », influencia.net, 30 novembre 2014.

– Bourguignon, Clément. « National Geographic atterrit sur Snapchat! », voyagesurlenet.com, 3 février 2015.

– Gutelle, Sam. « Tour company Topdeck launches “World’s first Snapchat travel show” », tubefilter.com, 1er décembre 2014.

– Khlat, Mathilde. « Comment se servir du mobile pour attirer les jeunes? », tourmag.com, 18 décembre 2014.

– Luczak-Rugeaux, Julia. « L’agence de voyage Topdeck lance une campagne sur Snapchat », tom.travel, 1er décembre 2014.

– Maillot, Aurélie. « Comment utiliser Snapchat dans le tourisme? », reference-etourisme.com, 14 octobre 2014.

– Manalo, Joyce. « National Geographic traveler turns to Snapchat to win over millennials », skift.com, 16 juillet 2015.

– Manalo, Joyce. « What Snapchat’s stories mean to millennials and travel brands », skift.com, 7 avril 2015.

– Paresh, Dave. « Snapchat turns geofilter digital stickers into revenue source », latimes.com, 15 juin 2015.

– Pfiffelmann, Jean. « Comment utiliser Snapchat dans sa stratégie marketing? », redactionnel.fr, 29 janvier 2015.

– Ropars, Fabian. « Chiffres Snapchat : nombre d’utilisateurs, âge, démographie… », blogdumoderateur.com, 10 juillet 2014.

– Special Nodes. « Snapchat and the golden opportunity for travel marketing », tnooz.com, 17 juillet 2015.

– Wojdylo, Jesse. « What city will be the next on “Life” Snapchat stories? », wojdylosocialmedia.com, 15 avril 2015.

 

 

Consultez notre Netiquette