Retour

Retour
Analyses - 16 juin 2004

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

juin 2004

Recherche

L
Imprimer Faits et chiffres, Produits et activités,

Comment mesurer les impacts économiques des événements sportifs sur les communautés hôtesses?

L’Alliance canadienne du tourisme sportif (ACTS) a mis au point un outil Internet pour évaluer l’impact économique des événements sportifs sur les communautés hôtesses.

Qu’est-ce que le MEETS?

Le Modèle d’évaluation économique du tourisme sportif (MEETS) a été créé en partenariat avec Sport Canada, la Commission canadienne du tourisme (CCT), l’Institut canadien de recherche sur le tourisme (ICRT) du Conference Board du Canada et l’Association canadienne des bureaux de tourisme et de congrès. Cet outil permet d’évaluer l’impact économique des événements sportifs, depuis les compétitions internationales jusqu’aux tournois intercommunautés.

Disponible sur Internet (pour les membres de l’ACTS seulement), MEETS est facile à utiliser, puisque la seule information nécessaire pour obtenir des résultats provient de la connaissance des données socioéconomiques de base des participants et des spectateurs, auxquelles s’ajoute l’information contenue dans le plan d’affaires de l’événement.

MEETS fonctionne sur la base d’une méthodologie d’intrants/extrants et de techniques de modélisation économétrique. Il utilise les dernières données disponibles de Statistique Canada, en plus d’incorporer la structure de taxation locale et provinciale de la communauté.

Ce modèle s’est classé en 2003 parmi les finalistes pour un prix national de l’industrie du tourisme dans la catégorie Innovation de l’année.

Application aux Jeux du Canada – hiver 2003

En septembre 2003, grâce à cet outil informatique, l’ACTS publiait une étude sur l’impact économique des Jeux du Canada (hiver 2003), qui se sont déroulés à Bathurst et à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, en février-mars 2003.

Les Jeux du Canada constituent un des plus grands événements multisports interprovinciaux/territoriaux du Canada. Ils ont lieu tous les deux ans, les Jeux d’été alternant avec les Jeux d’hiver.

Cet hiver-là, environ 3200 athlètes ont concouru dans 21 disciplines sportives différentes. On estime qu’un total de 5112 visiteurs (touristes et excursionnistes) sont venus dans la région pendant la période de deux semaines. Les sondages révèlent que la plupart des touristes ont passé au moins une nuit à Bathurst ou à Campbellton, alors que seulement 16% des visiteurs venus aux Jeux ont effectué une excursion d’une journée. Et ceci, sans compter les représentants des différentes entreprises de presse, ni les délégations des différentes disciplines.

Les coûts d’exploitation (salaires, télécommunications, fournitures, assurances, etc.) se sont montées à environ 11,5 millions $. Les coûts d’immobilisation ont totalisé près de 21,8 millions $. La plus grande partie de cette somme (soit 19,4 millions $) a été dépensée en vue d’améliorer les installations existantes (le Club de curling, l’aréna, le Club de ski, le Village des athlètes, etc.).

Après calculs, il s’avère que l’impact économique des Jeux sur la région a été considérable. Les dépenses combinées d’exploitation, d’immobilisation et celles des visiteurs ont été estimées à 38,7 millions $, ce qui a généré un potentiel total d’activité économique de 70,4 millions $ dans la province.

De ce montant, une part de 57,6 millions $ a été réalisée dans la région de Bathurst-Campbellton. Un total de 20,5 millions $ a été payé sous forme de traitements et de salaires dans la province, contribuant ainsi au maintien de l’équivalent de 1000 emplois.

En outre, grâce aux importants investissements en infrastructures, la tenue des Jeux profitera aux habitants de la région pendant longtemps, sous forme d’installations sportives, touristiques et autres.

Voir aussi

Quels impacts ont les grands événements sportifs sur le tourisme?
Alliance canadienne du tourisme sportif

Source:
– Alliance canadienne du tourisme sportif. «Jeux du Canada d’hiver 2003: évaluation de l’impact économique», septembre 2003.

 

Consultez notre Netiquette