Retour

Retour
Analyse - 21 avril 2020

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

avril 2020

Recherche

L
Imprimer Destinations,

Les destinations durant la crise

Mise à jour : 22 avril. De l’aide financière pour les offices de tourisme et les entreprises, une métamorphose attendue des OGD et des bonnes pratiques de destinations en période de crise.

Cette brève suit les développements et les transformations des OGD au fur et à mesure de l’avancement de la pandémie. Elles basculeraient tranquillement d’une communication de crise réactive à une planification proactive selon la troisième vague d’une enquête menée par MMGY Global et Destinations International auprès de ces organisations.

-Au cours des deux prochains mois, l’envoi d’infolettres informationnelles et de publications sur les médias sociaux resteront les priorités marketing des répondants.

-Environ 60 % des OGD sondées comptent reprendre l’envoi d’infolettres promotionnelles, les placements médias sociaux et le référencement payant au cours de cette même période.

Aide financière pour les OGD

  • Les OGD des États-Unis sont partiellement admissibles au CARES Act, un programme de 2000 milliards de dollars US annoncé par l’Administration Trump pour relancer l’économie. Le 8 avril dernier, les présidents et directeurs de plus de 500 OGD américaines ont cosigné une lettre adressée au gouvernement pour avoir droit à une mesure spécifique de ce programme, le Paycheck Protection Program (PPP), soulignant leur importance au développement économique et au marketing de la communauté. Le PPP assure un prêt garanti pour les entreprises afin de maintenir le salaire des employés pour une durée de huit semaines.
  • Au Royaume-Uni, le ministre du Tourisme accorde un fond d’urgence d’un montant de 1,3 million de livres sterling aux OGD locales qui risquent la fermeture. Les organismes se qualifiant au programme pourront recevoir jusqu’à 2 500 £ par mois pour les travailleurs essentiels et jusqu’à 5 000 £ pour couvrir les frais d’exploitation.

Mesures de soutien et d’accompagnement aux entreprises

Le soutien aux entreprises est crucial actuellement. Selon un sondage mené du 1er au 6 avril par l’Association de l’industrie touristique de l’Ontario (TIAO) auprès de 1943 compagnies :

  • Une sur cinq risque de fermer définitivement au cours des trois prochains mois ;
  • Plus de la moitié (52 %) des entreprises saisonnières ne pourront ouvrir cet été.

Au Québec, la ministre du Tourisme déclarait le 17 avril une première série d’initiatives sectorielles, en plus des mesures économiques gouvernementales. À la même date, le premier ministre du Canada a annoncé des aides additionnelles pour les PME, entre autres.

À l’échelle régionale et municipale, des destinations mettent en œuvre des partenariats pour soutenir les entreprises.

  • To go Toronto est la plateforme de Tourisme Toronto dédiée à la nouvelle réalité du prêt-à-emporter et des livraisons. Les restaurants peuvent y participer gratuitement.

Source : To go Toronto

  • Le Repos des héros est une initiative solidaire présente dans trois offices de tourisme français à ce jour. Sous forme de partenariats, de parrainages individuels ou de campagnes de financement participatif, ce projet vise un double objectif : acheter de l’équipement pour le personnel soignant (masques, etc.) et des prestations auprès des entreprises (hébergement et loisirs) qui seront offertes à ces héros en provenance du milieu hospitalier ou d’autres services essentiels, après la crise.

La métamorphose des OGD

L’incertitude liée à la réouverture des frontières et à la reprise économique amène les destinations à travailler dès maintenant sur des stratégies visant la clientèle locale et de proximité et à instaurer de nouvelles pratiques sanitaires.

  • Au Québec, la transformation numérique sera aussi au cœur de cette reprise touristique. La Ville de Montréal y contribue en accompagnant gratuitement les entreprises par l’implantation d’une boutique en ligne.
  • Tourisme Montréal a établi un plan en plusieurs phases. En ce qui a trait à la communication, elle a fait le choix de continuer de véhiculer l’image d’une ville sécuritaire et bienveillante et intervient comme fédérateur et curateur pour informer et divertir le public. La sortie de crise sera quant à elle « hyperlocale ». L’organisation travaille à bâtir des offres particulières pour la population. Pour plus de renseignements, écoutez l’entrevue complète avec Emmanuelle Legault.
  • Tourisme Nouvelle-Zélande mène un projet de transformation de l’industrie touristique pour répondre aux nouveaux défis et opportunités. L’OGD passera en revue la gouvernance de l’industrie, la mise en marché intérieure et internationale et la gestion des visiteurs à destination.
  • Les mesures d’hygiène instaurées à l’échelle mondiale ne seront pas sans conséquence pour l’industrie touristique. À Singapour, plus de 37 000 entreprises sont encouragées à souscrire au programme de certification SG Clean. Le Québec prépare un plan d’intervention sanitaire.

Le marketing en période de confinement

Message unifié en Colombie-Britannique

  • La campagne « Explore BC… Later », lancée au début du mois d’avril, a atteint plus de 4,2 millions de personnes sur Facebook, Instagram et Twitter, incluant 1,5 million de résidents, selon les estimations de la destination.
  • La vidéo, l’élément central de cette campagne, a rejoint 500 000 individus en deux semaines. Actuellement, les chaînes Bell, Corus et Knowledge Network la diffusent sans frais.

Source : YouTube 

  • La Colombie-Britannique produit aussi un guide d’accompagnement, mis à jour toutes les semaines, pour les acteurs de l’industrie touristique. Ce dernier oriente les organisations (entreprises, associations sectorielles, offices de tourisme locaux et régionaux, Destination BC) en priorisant les lignes de communication pour chacune.
  • Destination BC a récemment publié un guide de bonnes pratiques pour aider ses partenaires à créer et à partager des expériences virtuelles.
  • La Colombie-Britannique est toujours à la première étape de sa stratégie de relance touristique en trois phases : réponse, reprise, résilience.

Créer son tour guidé aux îles Féroé

  • Les îles Féroé constituent un des archipels les plus isolés au monde, situé entre le Danemark et l’Islande. Le territoire étant actuellement fermé aux touristes, Visit Faroe Islands s’est ajusté en déployant l’immensité de ses paysages à travers une visite virtuelle inspirée des jeux vidéo.
  • Cette initiative a reçu une couverture médiatique mondiale et a rejoint près de 50 000 utilisateurs uniques en provenance de 108 pays.

  • Disponible initialement pour une période de 10 jours, elle pourrait être prolongée grâce à sa grande popularité. Voir la vidéo du projet.

Source : The Faroe Islands

#Pour un instant

Un nouveau mouvement d’espoir et de solidarité s’empare de la province. Les Québécois sont invités à partager, de leur fenêtre, des moments de la vie quotidienne avec le mot-clic #PourUnInstant sur les médias sociaux.

Source: YouTube

À l’échelle fédérale, Destination Canada a repris ses activités sur Instagram avec comme thématique le « Canada de tout cœur ».

Pour plus d’exemples, consultez le dernier bulletin sur les organisations de gestion de la destination.

Le Réseau de veille en tourisme partage les informations et les ressources à jour selon les secteurs d’activité ainsi que des pratiques exemplaires tirées de son exercice de veille quotidien afin d’outiller l’industrie québécoise. Abonnez-vous à l’infolettre.

Organismes à suivre en tout temps

 

Consultez notre Netiquette